NOUVELLES
03/10/2015 06:43 EDT | Actualisé 03/10/2016 01:12 EDT

Le Yémen ferme son ambassade en Iran (agence)

Le Yémen a décidé de fermer son ambassade à Téhéran pour protester contre l"ingérence" dans ses affaires internes de l'Iran accusé de soutenir les rebelles chiites Houthis, a annoncé l'agence officielle Saba.

"Un responsable" du cabinet du président Abd Rabbo Mansour Hadi, cité samedi par l'agence installée à Aden, a également annoncé le rappel du chargé d'affaires yéménite à Téhéran et "le renvoi de l'ambassadeur d'Iran au Yémen".

Mais l'ambassade d'Iran au Yémen est basée dans la capitale Sanaa, contrôlée par les rebelles chiites et où le gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi n'a aucune influence.

Les forces progouvernementales, appuyées par une coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite, sont en guerre depuis mars contre les rebelles alliés à l'Iran.

La présidence yéménite a accusé "l'Iran de violation de (sa) souveraineté nationale par une série d'actes hostiles", selon l'agence. Parmi ces actes, elle cite l'interception en mer d'Oman d'un navire iranien chargé d'une cargaison d'armes et d'explosifs destinée aux rebelles Houthis. Téhéran a démenti cette accusation.

bur/tm/mer/tp