DIVERTISSEMENT
03/10/2015 08:06 EDT | Actualisé 21/10/2015 03:28 EDT

Conditions de travail en télévision: Julie Snyder pointe les redevances à la radio

Dans tout le débat entourant les conditions de travail en télévision, Julie Snyder se pose une question touchant les redevances des radios envers les artistes. À son avis, la situation des têtes d’affiche du petit écran pourrait être grandement bonifiée si les radios mettaient, elles aussi, l’épaule à la roue.

«Moi, la question que je poserais, c’est pourquoi les radios ne paient pas les minimums UDA, quand des acteurs ou des animateurs sont invités à une émission, a hasardé l’animatrice du Banquier, à TVA. Par exemple, lorsqu’on donne une entrevue à une grande émission de radio, on ne reçoit pas un cachet équivalent au minimum indiqué par l’UDA, alors que c’est automatiquement le cas quand on est reçu dans une émission de télévision.»

«Moi, je suis la première à le revendiquer, a plaidé Julie. Je pense que ça améliorerait considérablement le sort de beaucoup d’artistes s’il y avait au moins un cachet minimum UDA quand ils vont faire une émission de radio…»

Débuts de carrière

C’est dans la salle de presse du 30e Gala des Prix Gémeaux, dimanche dernier, que le Huffington Post Québec a discuté avec Julie Snyder. Même si celle-ci revenait à l’événement après une absence de plusieurs années, pendant lesquelles les titres de Productions J ne pouvaient être en nomination, elle n’était pas nerveuse outre mesure et ne songeait pas à la grande réconciliation qui était sur toutes les lèvres. Julie Snyder avait davantage l’esprit à la nostalgie.

SUR LE MÊME SUJET:

» Nos artistes se prononcent

» Serge Postigo blâme le contexte économique

» «Un jour, quelqu'un va mourir» - Guy A.Lepage

«Je repense à mes débuts de carrière, a confié la «démone» de L’enfer c’est nous autres. À mon premier Gémeaux, celui de la Meilleure animatrice d’un magazine culturel, en 1990, il y a 25 ans. À l’époque, je ne connaissais même pas Éric Salvail. Ensuite, j’ai gagné un Gémeaux pour Le poing J, où il était animateur de foule. Je lui ai ensuite donné sa chance comme co-animateur et animateur. De voir qu’il anime aujourd’hui le Gala des Gémeaux, c’est très spécial, pour moi. Ça me rappelle de beaux souvenirs…»

Rappelons que deux rendez-vous produits par Julie Snyder, L’été indien et La voix, ont été salués aux Gémeaux la semaine dernière. L’été indien a reçu le trophée de la Meilleure réalisation: talk-show, jeu et téléréalité, tandis que La voix a été décorée des statuettes de Meilleure série de variétés ou des arts de la scène et Meilleure réalisation: série ou spéciale de variétés ou des arts de la scène.