NOUVELLES
03/10/2015 13:50 EDT | Actualisé 03/10/2016 01:12 EDT

France - 9e journée: Lyon se relance aux dépens de Reims

Lyon et Alexandre Lacazette, enfin de nouveau buteur, ont retrouvé des couleurs avec une victoire remportée à domicile face à Reims (1-0), samedi lors de la 9e journée du Championnat de France.

Grâce à ce succès globalement mérité et assez encourageant sur le plan du jeu, les Lyonnais (4e) reviennent à hauteur de points (15) des Rémois (5e) et les dépassent même à la différence de but.

L'OL finit donc mieux sa semaine, après ses deux défaites concédées à Bordeaux (3-1) samedi dernier et contre Valence à Gerland mardi (1-0) en Ligue des champions. Et il le doit à Lacazette, qui a délivré son équipe peu avant la pause (44e) d'un tir croisé à l'entrée de la surface légèrement dévié par Franck Signorino.

Son deuxième but cette saison, seulement, pour le meilleur buteur de la saison passée (27 réalisations), qui a montré sur cette action du caractère, alors qu'il venait de manquer un penalty trois minutes auparavant, son tir plein de rage s'écrasant sur la transversale.

Ce but est logiquement venu récompenser la bonne première période lyonnaise, face à une équipe de Reims qui n'a pu que subir, avant de revenir avec d'autres intentions après la pause. Et face à son ancienne équipe, l'entraîneur lyonnais Hubert Fournier a ensuite parfois tremblé comme sur cette tête non cadrée de Greyjohn Kyei (75e) ou cette reprise de Prince Oniangué sauvé in extremis par Anthony Lopes (88e).

Mais l'OL, qui aurait aussi pu alourdir la marque si la transversale n'avait pas repoussé tête de Claudio Beauvue (54e) et si Jérémy Morel n'avait pas été signalé hors-jeu sur la déviation par Lacazette (65e) d'un tir de Steed Malbranque, peut se contenter de ce court mais important succès qui le relance.

La soirée doit se poursuivre à partir de 18H00 GMT, avec notamment le match entre Nice, irrésistible depuis deux journées où il a inscrit dix buts (6-1 contre Bordeaux, 4-1 à Saint-Étienne), et Nantes.

Dimanche, tous les regards seront tournés vers le Parc des Princes, où le PSG recevra Marseille dans un clasico a priori déséquilibré.

nip/tba