POLITIQUE
03/10/2015 12:14 EDT

Face à face de TVA : Duceppe accuse Mulcair de s'attribuer le mérite des commissions scolaires laïques (VIDÉO)

Le chef du NPD, Thomas Mulcair, a-t-il tenté de s’attribuer la laïcisation des commissions scolaires au Québec?

C’est du moins ce qu’a laissé entendre son collègue bloquiste Gilles Duceppe, lors du dernier segment du Face à face de TVA, vendredi soir, qui traitait de l’abolition du Sénat canadien.

« Depuis sa fondation, le NPD croit que le privilège de non élus qui ont le culot de croire qu’ils peuvent faire des lois pour les autres doit être aboli », a déclaré Mulcair.

« Mais moi je cherche cette fonction-là, M. Bruneau, parce que toutes les choses faciles ont déjà été faites. Je sais que ça va être difficile. Mais on a dit que c’était très difficile aussi de changer nos commissions scolaires à base de religion en linguistique, mais j’étais là, on l’a fait. »

Duceppe a sauté sur l’occasion pour discréditer le chef du NPD, qui était député libéral provincial de Chomedy à l’époque.

« M. Mulcair, je n’en reviens pas. Ce n’est pas vous qui avez fait ça, vous étiez dans l’opposition, c’est madame Marois! Quand même. Bien vite, vous allez avoir inventé Internet… », s’est-il moqué.

« J’étais là, M. Duceppe », a répliqué Mulcair.

Vérification faite, la modification constitutionnelle qui a changé le système scolaire confessionnel en système linguistique a bel et bien été effective en 1997. Pauline Marois était ministre de l’Éducation sous le gouvernement de Lucien Bouchard.

Québec procèdera l’année suivante à la création desdites commissions scolaires linguistiques, en anglais et en français, puis laïcisera le ministère de l’Éducation en 2000.

C’est toutefois le gouvernement libéral de Jean Charest qui a aboli les cours de religion en 2005 pour les remplacer par des cours d’éthique et de culture religieuse, obligatoires pour tous.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les chefs en campagne, élections fédérales 2015 Voyez les images