NOUVELLES
03/10/2015 11:44 EDT | Actualisé 03/10/2016 01:12 EDT

Des dizaines de milliers de personnes manifestent pour les migrants à Vienne

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont pris part samedi après-midi à Vienne à une manifestation destinée à témoigner de leur solidarité avec les migrants, l'Autriche étant un important pays de transit et d'accueil de réfugiés en Europe centrale.

Bariolée et bon enfant, la foule - 60.000 personnes selon les organisateurs, "plus de 20.000" selon la police - s'est rassemblée devant la gare de l'Ouest, par laquelle des milliers de migrants transitent quotidiennement pour se rendre en Allemagne.

Formé à l'initiative de plusieurs dizaines d'associations et d'ONG d'aide aux migrants, sous le mot d'ordre "Bienvenue aux réfugiés !", le cortège a ensuite descendu la principale artère commerçante de la capitale autrichienne, la Mariahilferstrasse, avant de faire halte devant le Parlement.

"Tous les réfugiés sont les bienvenus, peu importe que ce soit la guerre, les persécutions ou d'autres causes qui les ont poussés à s'enfuir", a déclaré un porte-parole du Collectif pour une politique humaine de l'asile, fédérant les mouvements organisateurs.

"Il est important de faire preuve de solidarité pour l'accueil des réfugiés et de montrer qu'en Autriche nous avons une culture libérale et accueillante à leur égard", a déclaré à l'AFP George, un manifestant.

La Mariahilferstrasse avait pour l'occasion été ornée de plus de 2.000 portraits de migrants, afin de "donner des visages aux chiffres". Aucun incident n'a été signalé.

Les festivités devaient se poursuivre dans la soirée sur la place des Héros, au coeur de Vienne, avec une série de "concerts de solidarité" gratuits mettant notamment à l'affiche la diva barbue autrichienne Conchita Wurst et le chanteur Zucchero. Le président de la République autrichienne, Heinz Fischer, devait s'exprimer à cette occasion.

Des milliers de volontaires, de secouristes et de policiers travaillent en Autriche depuis la début de la crise migratoire à faciliter le transit et l'accueil des réfugiés, le gouvernement de grande coalition gauche-droite ayant adopté une politique accommodante en ce domaine.

Si l'Allemagne reste la destination de choix de la grande majorité des migrants entrant en Autriche - 175.000 pour le seul mois de septembre -, ce pays de 8,5 millions d'habitants n'en compte pas moins un important nombre de demandeurs d'asile rapporté à sa population, avec 53.000 dossiers en cours.

La manifestation viennoise, au cours de laquelle l'on pouvait lire des slogans hostiles au parti d'extrême droite FPÖ, prend également une signification particulière à huit jours d'élections municipales à Vienne où cette formation est désormais donnée comme faisant jeu égal avec les sociaux-démocrates en tête des intentions de vote.

cor-phs/bds