NOUVELLES
01/10/2015 12:01 EDT | Actualisé 01/10/2016 01:12 EDT

WRC/Tour de Corse - Sous la pluie sans pneus pluie

Les organisateurs du Tour de Corse auraient aimé que le soleil soit au rendez-vous mais l'Ile de Beauté était en alerte orange jeudi soir à la veille du départ et les 138 pilotes privés de penus pluie par le règlement.

Météo France avait placé mercredi la Corse en vigilance orange avec intensification des pluies prévue dans la nuit de jeudi à vendredi. Pour les pilotes, c'est toute l'approche du rallye qui est à revoir.

Les reconnaissances en début de semaine, sur terrain sec, ne permettent pas d'appréhender l'épreuve, d'autant que les ondées ne devraient pas s'arrêter d'ici vendredi en fin de journée.

Surtout, les pilotes ne disposent pas de pneus pluie, comme le rappelle Sébastien Ogier: " pour la sécurité, ce n'est pas une super nouvelle. On va devoir évoluer avec des pneus qui ne sont pas adaptés ".

Le champion du monde en titre, qui assure" ne pas vouloir lancer une polémique", ajoute que les pilotes alertent régulièrement la Fédération internationale automobile (FIA) sur le sujet.

En 2013, la FIA a en effet décidé de se passer des pneus pluie. Désormais, chaque équipage peut bénéficier de 30 pneus par rallye, à choisir entre les durs et les softs. Ces derniers, utilisés en cas d'averses et de pistes mouillées, sont équipés pour évacuer l'eau de sillons longitudinaux, trois chez Michelin et deux chez Pirelli, deux des manufacturiers du WRC.

Chez Michelin, on est conscient de l'importance des pneumatiques au Tour de Corse. Dans le motorhome de la firme française, on rappelle que les conditions sur l'asphalte peuvent rapidement évoluer, que la piste peut sécher, ce qui nécessite de disposer de pneus polyvalents.

"C'est clair, le règlement est très limitatif sur cette question et nous essayons d'ouvrir au maximum les fenêtres de fonctionnement " concède à l'AFP un membre de Michelin.

Pas de quoi perturber le Belge Thierry Neuville (Hyundai) qui rappelle que "nous, les pilotes, nous ne sommes pas habitués à évoluer sur route mouillée ". Pourtant, il se veut rassurant: "si c'est vraiment le déluge, la direction de course prendra de toute façon la décision de ne pas rouler ".

Qu'il pleuve ou non, tous les pilotes sont attendus vendredi matin à la plage de Liamone à proximité d'Ajaccio pour la première spéciale du rallye (début à 9h23).

str/syd/dlo/dhe