NOUVELLES
01/10/2015 09:51 EDT | Actualisé 01/10/2016 01:12 EDT

Wall Street entame le mois sans vraie tendance

Wall Street a ouvert en ordre dispersé jeudi, sans se décider sur une tendance pour la première séance d'octobre, dans un marché toujours très attentif au contexte mondial: le Dow Jones gagnait 0,27% mais le Nasdaq perdait 0,11%.

Vers 13H35 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average prenait 43,86 points à 16.328,56 points, tandis que le Nasdaq, à dominante technologique, reculait de 5,14 points à 4.615,02 points.

L'indice élargi S&P 500, très suivi par les investisseurs, s'adjugeait 0,23%, soit 4,49 points, à 1.924,52 points.

Mercredi, la Bourse de New York avait nettement monté mais en achevant son pire trimestre depuis quatre ans: le Dow Jones avait gagné 1,47% à 16.284,70 points, et le Nasdaq 2,28% à 4.620,16 points.

Désormais, Wall Street hésite au moment où "les marchés mondiaux sont en train de digérer des chiffres mitigés sur l'activité économique dans la zone euro et la Chine, ainsi qu'un indicateur discordant sur le moral des entrepreneurs au Japon", ont mis en avant les experts de la maison de courtage Charles Schwab.

L'indice de confiance des grandes entreprises manufacturières japonaises s'est replié en septembre, selon une enquête la Banque du Japon (BoJ), ce qui reflète des fragilités de la troisième économie mondiale mais n'a pas pesé sur les grandes Bourses, car les investisseurs semblent y voir un encouragement à de nouvelles mesures de relance monétaire.

Aux Etats-Unis, les investisseurs ont assimilé une hausse plus importante que prévu des inscriptions hebdomadaires au chômage, mais le marché n'y a "guère prêté d'attention" car ce chiffre "n'apportait dans l'ensemble rien de nouveau", a estimé Patrick O'Hare, de Briefing.

Le marché, qui attend encore pour 14H00 GMT des chiffres sur l'immobilier et l'industrie aux Etats-Unis, "restera sur la réserve tant qu'il n'aura pas jeté un oeil vendredi aux chiffres sur l'emploi en septembre", publiés par le gouvernement américain, a-t-il prévenu.

"C'est difficile de dire ce que la séance d'aujourd'hui nous réserve", a conclu M. O'Hare notant tout de même que "c'est le premier jour du mois, ce qui encourage souvent l'arrivée de nouveaux capitaux en Bourse."

Le marché obligataire avançait légèrement, le rendement des bons du Trésor à dix ans baissant à 2,028% contre 2,042% mercredi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,838%, contre 2,862% auparavant.

jdy/chr/faa