Les multiples vertus beauté des pommes sur la peau

Assorted apples and pears on brown paper and a wooden work surface.
Assorted apples and pears on brown paper and a wooden work surface.

Ève a croqué, Blanche-Neige aussi… et à notre tour de succomber à la pomme, fruit mythique de beauté. Anti-rides, anti-peau d'orange, bonne pour le teint, le fruit défendu est un vrai elixir beauté. Mais attention aux pesticides, il est important de laver la peau en faisant tremper la pomme dans de l'eau et du vinaigre blanc ou carrément l'éplucher.

Les adeptes de la pomme se plaisent à parler de pomologie ou de malothérapie. Ils ne sont pas les premiers à accoler au fruit un terme à connotation scientifique. Père de la médecine, Hyppocrate a d’abord clamé «qu’une pomme par jour éloignait le médecin pour toujours.» Puis, le mot pommade a été inventé à partir d’urgentum pommatum, un terme latin qui, au Moyen-Âge, décrivait le baume aux pommes servant à soigner mille et un pépins de beauté.

On a beau être rendues (déjà!) au XXIème siècle, un plein boisseau de motifs devraient nous convaincre de courir au verger pour y cueillir d’autres pommes de beauté.

Des actifs anti-peau d’orange

Peu calorique (environ 80 calories chacune), la joufflue pomme cache une autre vertu sous sa pelure : elle fait la guerre aux capitons. À chaque bouchée, sa phloridzine (un polyphénol minceur qui lui est spécifique) freine l’absorption des sucres par les cellules graisseuses. Faire le plein de pommes nous vaut ainsi une peau raffermie, avec moins de peau… d’orange. Tonifiante nouvelle, non?

Des polyphénols sans ride

La pomme sait aussi comment nous concocter une jolie peau grâce à ses polyphénols antioxydants (quercétine, sléboldine, etc.) qui protègent aussi des UV. De surcroît, ces actifs sont doublés de vitamines (A,C,E) et d’oligos-éléments qui, mine de rien, reminéralisent nos cellules cutanées.

Des AHA bon teint

Pour sa part, l’acide malique de la pomme agit tout en douceur. En clair, cet acide de fruits (AHA) est moins efficient que les acides glycolique ou lactique (issus de la canne à sucres ou du lait). Entre deux croquées, il nous donne néanmoins un teint clair...

Des omegas beauté

Les beautés de la pomme ne s’arrêtent pas là. Ses pépins ont des airs de famille avec ceux des raisins. À ce titre, ils gavent la peau d’omegas 6 et 9, des acides gras essentiels qui la rendent lisse comme… une pomme, tiens!

Des fibres douceur

Le «fruit détergent» lessive enfin les dents en stimulant la salivation. La chose est bien connue des dentistes qui vouent un culte à la rondouillette pomme, amie parfaite du sourire pétant. Autre motif de sourire à pleines dents, les fibres et la pectine de la pomme nous assurent une taille de guêpe en nous sustentant à bon compte. Finis les grignotages, la pomme bourrative garantit la fin des fringales!

Le marc de pomme est enfin tout aussi doux à la peau que le fruit est savoureux en bouche. Intégré dans un gommage, ce marc fibreux exfolie la peau en roulant sur celle, sans la lacérer ni la blesser. Pom, pom, pom… aurait-on envie de chanter sous la douche.

Des arômes floraux

La pomme cache enfin un vaste jardin d’arômes. Les parfumeurs ne s’y sont pas trompés, qui déclinent souvent ses tonalité vertes, pétillantes et acidulées, à moins qu’ils n’aient un faible pour sa fleur, aussi tendre qu’un cœur de pomme.

Et nous? On voudrait bien répondre, mais… on a la bouche pleine et les mains, débordantes de crèmes babeurrées, des lipstick écarlates, d’eaux florales et des scrubs fruités!

INOLTRE SU HUFFPOST

Les superaliments préférés des stars