NOUVELLES
01/10/2015 05:09 EDT | Actualisé 01/10/2016 01:12 EDT

Une militante canadienne inuit récompensée par le prix Right Livelihood

La Canadienne Sheila Watt-Cloutier, porte-parole de la cause des populations inuits et de l'Arctique, a reçu jeudi le prix Right Livelihood, qui se veut un "Nobel alternatif" décerné chaque année par une Fondation privée suédoise.

Mme Watt-Cloutier a été récompensée "son travail de protection des Inuits de l'Arctique, et notamment leur droit à conserver leurs moyens de subsistance et leur culture, gravement menacés par le changement climatique", explique la Fondation Right Livelihood dans un communiqué.

Deux autres lauréats sont également primés : l'Ougandaise Kasha Jacqueline Nabagesera, militante de la cause LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuelles, transsexuelles et intersexuées), et le médecin italien Gino Strada, fondateur de l'ONG Emergency pour la rééducation des victimes de guerre.

Les trois lauréats se partagent trois millions de couronnes (320.000 euros).

Le chef de la diplomatie des îles Marshall, Tony de Brum, et la population insulaire se sont vu attribuer le prix honorifique Right Livelihood pour leur combat pour le respect du Traité de non-prolifération sur les armes nucléaires.

Le prix Right Livelihood a été créé en 1980 par le Germano-Suédois Jakob von Uexkull, qui fut parlementaire européen pour les Verts, après le refus de la fondation Nobel de créer des prix pour l'Environnement et le Développement.

Ces prix visent à "honorer et soutenir ceux et celles qui offrent des réponses pratiques et exemplaires aux défis les plus urgents auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui", selon la Fondation.

Depuis sa création, 162 lauréats de 67 pays ont été primés.

cbw/alc