NOUVELLES
01/10/2015 15:04 EDT | Actualisé 01/10/2016 01:12 EDT

Réfugiés: l'Allemagne dénonce le sous-financement des agences de l'ONU

Le ministre des affaires étrangères allemand Frank-Walter Steinmeier a jugé "scandaleux" jeudi que les agences de l'ONU chargées des réfugiés soient "sous-financées", dans un discours à l'Assemblée générale de l'ONU.

Ces agences humanitaires -- Haut-commissariat pour les réfugiés, Programme alimentaire mondial, UNRWA pour l'aide aux Palestiniens -- "aident les gens dans le besoin, sur le terrain et sans intermédiaires".

"Il est scandaleux", a affirmé le ministre, "qu'elles soient tellement sous-financées, au point de devoir réduire les rations alimentaires et l'aide médicale" accordées aux réfugiés.

L'Allemagne va verser 100 millions de dollars à ces agences, dans le cadre d'une aide de 1,8 milliard promise par les pays du G7, a-t-il rappelé.

Cette aide permettra de "soulager le fardeau des pays voisins" de la Syrie (Liban, Jordanie, Turquie) qui accueillent la majorité des Syriens fuyant la guerre.

L'Allemagne a accueilli 600.000 réfugiés depuis le début de l'année et 10.000 arrivent chaque jour, a rappelé le ministre. "Ces chiffres montrent que même nous, nous ne pouvons pas assumer cela seuls à long terme".

Pour M. Steinmeier, "il faut une solution européenne, une solution qui soit en outre fondée sur une coopération étroite avec nos voisins autour de la Méditerranée, en particulier la Turquie".

Il a appelé les Européens, et tous les pays membres de l'ONU, à "se comporter en bons voisins". "Face à une catastrophe humanitaire aussi terrible que celle en Syrie, a-t-il ajouté, nous sommes tous voisins".

avz/vog