NOUVELLES
30/09/2015 23:32 EDT | Actualisé 30/09/2016 01:12 EDT

Rapatriement des Iraniens morts à La Mecque: accord entre l'Arabie et l'Iran (agence officielle)

Les ministres de la Santé saoudien et iranien ont convenu jeudi à Jeddah du rapatriement des corps des pèlerins iraniens morts lors de La bousculade près de la Mecque la semaine dernière, a indiqué l'agence officielle saoudienne.

"Les deux parties ont convenu du rapatriement des corps des Iraniens identifiés aussi vite que possible", a indiqué l'agence officielle SPA tôt jeudi, après une réunion à Jeddah entre le ministre de la Santé saoudien Khaled al-Falih et son homologue iranien Hassan Hachémi.

Les deux pays vont aussi "rester en contact pour identifier les autres [victimes] et prendre en charge les blessés", a ajouté l'agence.

Au moins 239 pèlerins Iraniens ont péri lors du pèlerinage à Mina, près de La Mecque, et 241 sont toujours portés disparus. L'Iran est le pays ayant payé le plus lourd tribut à la catastrophe qui, selon Ryad, a fait au total 769 morts et 934 blessés.

Téhéran a accusé Ryad d'entraver ses démarches pour rapatrier les dépouilles en territoire iranien, affirmant la semaine dernière que les autorités saoudiennes avaient refusé d'accorder des visas à des responsables iraniens qui souhaitaient se rendre en Arabie Saoudite pour superviser les opérations de recherches.

Le drame de La Mecque a exacerbé les tensions déjà vives entre l'Iran chiite et l'Arabie saoudite sunnite, les deux grands rivaux dans la région.

"Le gouvernement saoudien ne fait pas son devoir en ce qui concerne le rapatriement des corps", a déclaré mercredi le guide suprême iranien Ali Khamenei lors d'une cérémonie de remise de diplômes à des officiers de la Marine à Noshahr (nord de l'Iran). Il a promis de réagir "durement" si l'Arabie saoudite ne remplissait pas "son devoir" de renvoyer dans leur pays les corps des pèlerins iraniens.

L'Arabie saoudite a pour sa part accusé l'Iran d'exploiter politiquement le drame de Mina.

str-ak/tll/plh