NOUVELLES
01/10/2015 15:18 EDT | Actualisé 01/10/2016 01:12 EDT

General Motors prévoit des réductions de coûts de 5,5 milliards $ US

MILDFORD TOWNSHIP, Mich. — General Motors prévoit réduire de 5,5 milliards $ US ses coûts de fabrication, d'achat et administratifs au cours des trois prochaines années, ce qui devrait l'aider à financer une importante incursion dans le secteur des automobiles autonomes et des services d'autopartage.

Le constructeur automobile a indiqué jeudi à des analystes de Wall Street que ses économies en coûts de logistique, de fabrication, de technologies de l'information et autres lui permettraient de plus que compenser ses investissements dans le développement de sa marque et dans les nouvelles technologies.

GM a indiqué qu'il commencerait à réaliser des tests sur un parc de Chevrolet Volt hybrides et autonomes à la fin de l'an prochain sur son campus technique au nord de Detroit. La société a aussi annoncé deux services d'autopartage qui devraient générer des profits supplémentaires.

Le constructeur table sur un programme qui permettrait aux résidants d'un immeuble à appartements de luxe de 479 logements à New York de réserver un véhicule utilitaire sport et de le stationner dans n'importe des 200 garages de son réseau à Manhattan. Il se préparerait en outre à lancer un service d'autopartage dans une ville américaine non identifiée, tôt l'an prochain.

La chef de la direction de GM, Mary Barra, a expliqué que son entreprise voulait introduire de nouvelles formes de mobilité à l'industrie automobile.

Selon le chef du développement des produits, Mark Reuss, les essais sur des automobiles autonomes ne sont pas qu'une «manoeuvre publicitaire» qui ne vise qu'à attirer l'attention des médias.

Avec son expérience sur les automobiles sans conducteur, GM tente de rejoindre Google, dont le parc de 48 automobiles robotisées a cumulé plus de trois millions de kilomètres parcourus sur des circuits fermés ainsi que sur des autoroutes et rues de villes près du siège social de l'entreprise, à Mountain View, en Californie.

Le géant de l'informatique Apple procède aussi à certains essais en vue de produire des automobiles autonomes, tandis que le service de covoiturage Uber a créé un laboratoire à Pittsburgh pour développer des véhicules semblables.

Le président de General Motors, Dan Ammann, a expliqué aux analystes que même si le modèle de propriété personnelle des automobiles resterait en place pendant «encore une bonne période de temps», GM expérimentait avec les automobiles autonomes «pour que nous soyons là à chaque étape du chemin» qui mènera à ce changement de modèle.

Tom Krisher, The Associated Press