NOUVELLES
01/10/2015 18:03 EDT | Actualisé 01/10/2016 01:12 EDT

Fusillade dans l'Oregon: Hillary Clinton appelle à une réforme

La candidate démocrate à la Maison Blanche Hillary Clinton a lancé jeudi un appel à une réforme des lois sur les armes à feu aux Etats-Unis après un nouveau massacre, cette fois sur le campus de l'université d'Umpqua dans l'Oregon.

"Je sais qu'il est possible d'avoir des mesures raisonnables sur les armes à feu pour prévenir la violence et empêcher que les armes à feu ne tombent entre de mauvaises mains", a réagi Hillary Clinton auprès d'un journaliste de CNN. "Et je m'engage à tout faire pour que nous y arrivions".

Un tireur a tué plusieurs étudiants de l'université, dans des circonstances encore confuses.

Les démocrates sont majoritairement favorables à une réforme qui généraliserait à tout le pays les vérifications d'antécédents judiciaires ou psychiatriques avant toute vente d'arme, ces contrôles préalables n'étant requis aujourd'hui que chez les armuriers, et pas dans les ventes d'occasion sur internet par exemple.

Les candidats républicains à la Maison Blanche ont offert jeudi leurs prières et condoléances, évitant généralement le débat politique.

Seul Ben Carson, ancien neurochirurgien bien placé dans les primaires, a dit craindre que certains exploitent la fusillade pour réclamer plus de restrictions sur les ventes d'armes. "Le problème, c'est la mentalité de ces gens", a-t-il dit dans l'émission de radio de Hugh Hewitt. Selon lui, il vaut mieux repérer les signes avant-coureurs de telles tragédies.

ico/sha