NOUVELLES
01/10/2015 11:21 EDT | Actualisé 01/10/2016 01:12 EDT

Frappes russes en Russie: "graves préoccupations" de la Turquie

Le ministre turc des Affaires étrangères Feridun Sinirlioglu a exprimé jeudi les "graves préoccupations" de son pays après les premières frappes russes en Syrie, dont les cibles font polémique.

"Nous avons de graves préoccupations au sujet des informations selon lesquelles la Russie aurait ciblé des positions de l'opposition plutôt que celles de Daech (groupe Etat islamique) et que ces frappes auraient également fait des victimes civiles", a déclaré M. Sinirlioglu, cité par l'agence pro-gouvernementale Anatolie.

sjw/ger/phv