NOUVELLES
30/09/2015 20:15 EDT | Actualisé 30/09/2016 01:12 EDT

Aubut ferait l'objet d'une plainte pour harcèlement sexuel,dit le Globe and Mail

MONTRÉAL — Le président du Comité olympique canadien, Marcel Aubut, ferait l'objet d'une enquête interne à la suite du dépôt d'une plainte pour harcèlement sexuel, a révélé 'Globe and Mail' mercredi soir.

Selon le quotidien anglophone, qui cite des sources au sein du sport amateur canadien, l'organisation aurait ignoré les nombreux avertissements quant à l'attitude du patron du COC.

La plainte aurait été déposée par une employée de la Fondation olympique canadienne, qui est affiliée au COC et qui a ses bureaux dans le même bâtiment situé à Toronto, ont précisé ces sources.

Un ex-dirigeant du COC, qui a requis l'anonymat pour discuter avec le 'Globe and Mail', a précisé que la plainte contre Aubut porte sur des «commentaires verbaux» formulés envers l'employée.

À ce stade-ci, une enquête policière est écartée.

Un courriel expédié par La Presse Canadienne au porte-parole du COC n'a pas été immédiatement répondu.

La Presse Canadienne