POLITIQUE
01/10/2015 12:12 EDT

L'Assemblée nationale adopte une motion condamnant l'islamophobie à l'unanimité (VIDÉO)

Les 125 élus de la législature québécoise ont adopté à l'unanimité jeudi une motion déposée par Québec solidaire visant à « condamner l'islamophobie, les appels à la haine et à la violence envers les Québécois de confession musulmane ».

« Ce dont on s'est rendu compte, c'est qu'un certain nombre de gens mêlent tout : djihad, niqab, islam, radicalisation », a plaidé la porte-parole du parti de gauche, Françoise David, en présentant sa motion.

« Tout est mêlé, alors qu'en fait - et c'est important de le dire - l'immense majorité de nos concitoyens de confession musulmane ne veulent qu'une chose : vivre en paix au Québec, en intégrant les valeurs québécoises d'égalité entre les hommes et les femmes. »

« Ils veulent vivre en paix et rejettent toutes ces formes de conservatisme et de radicalisme », a poursuivi Mme David.

Dans une entrevue accordée au Téléjournal mercredi, la porte-parole du parti, Françoise David, avait expliqué que l'objectif de cette motion est de lancer un appel au calme.

« Parce qu'on a perdu notre calme. Parce que dans les médias sociaux, et je pourrais vous en montrer des catalogues, de phrases franchement haineuses, agressives, intolérantes, à l'égard de la communauté musulmane. Parce qu'hier à Montréal, il y a une femme qui a été bousculée et agressée par des jeunes qui voulaient lui arracher son foulard de sur la tête », a dit Françoise David.

Elle invite les politiciens à passer à autre chose et à laisser le débat se faire dans un autre contexte que celui d'une campagne électorale.

« Je ne suis pas une pro-niqab, c'est une prison pour les femmes », a-t-elle ajouté en précisant que le 19 octobre « n'est pas un référendum sur le niqab, mais bien un référendum sur les neuf ans de pouvoir d'un gouvernement conservateur antifemmes, antiécologiste, antitravailleurs, antiréfugiés et guerrier. »

« Je n'accepte pas de vivre dans un Québec intolérant. La question du niqab se réglera en Cour suprême, mais la question des rapports entre la majorité au Québec et ses minorités, dont la minorité musulmane, ça doit se régler au Québec en dehors d'une campagne électorale », a-t-elle conclu.

La motion

« Que l'Assemblée nationale réitère que le Québec a toujours été une terre d'accueil pour les personnes réfugiées venant y chercher un avenir, la paix et la sécurité; Que l'Assemblée nationale prenne acte des nombreuses déclarations inappropriées faites à l'encontre des réfugié-es syriens; Qu'elle s'inquiète de l'augmentation des vidéos et déclarations à caractère islamophobe et raciste qui fusent sur les réseaux sociaux; Que l'Assemblée nationale affirme que les Québécoises et les Québécois de confession musulmane sont des citoyens à part entière et que cette Assemblée condamne sans réserve les appels à la haine et à la violence contre tous les citoyens du Québec. »

Présentée par Françoise David, députée de Gouin

1er octobre 2015

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo De quelles religions sont les Québécois? Voyez les images