Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Vincent Peake et Koriass vous invitent à participer aux Francouvertes 2015 (ENTREVUES/VIDÉOS)

Les Francouvertes, c'est un incubateur de talents qu'on peut suivre - presque - à l'année. Dès maintenant - et ce, jusqu'au 1er novembre prochain -, le populaire concours recueille les candidats pour sa 20ème édition qui débutera le 15 février 2016. Pour l'occasion, on a jasé avec les deux porte-parole de cette année, Vincent Peake et Koriass. Attention, la lecture de cet article pourrait vous donner envie de vous inscrire!

Vincent Peake

On connaît Peake notamment grâce à Grimskunk et Groovy Aardvark, aussi pour son rôle de réalisateur (Carotté), mais surtout, pour son amour fou de la musique. Appelé à être porte-parole de la prochaine édition des Francouvertes, l'artiste a dit oui sans hésiter.

Qu’est-ce qui t’a donné envie d’être porte-parole de ce concours?

C'est Sylvie Courtemanche, la directrice des Francouvertes, qui me l'a demandé. J'ai été juge de nombreuses fois pour les Francouvertes: c'est un concours que je connais bien. Ça aide énormément la relève musicale!

Quelle était ta perception des Francouvertes avant de devenir porte-parole?

Avec Groovy Aardvark, on était trop marginal pour participer à des concours. Mais à force d'être juge, j'ai pu voir l'importance de cet événement!

Si tu avais un conseil à donner aux participants, ce serait quoi?

Essaie de trouver ton propre son, ta propre épice. Quand on regarde quelqu'un comme Adamus, par exemple, qui n'a pas la meilleure voix du monde, mais qu'on reconnaît aux premières notes. On remarque ceux qui sortent de l'ordinaire. C'est normal de vouloir ressembler à nos idoles - je me rappelle même de toutes les copies de Karkwa et Malajube qu'on a eu en 2006 -, mais il faut sortir de ça. Karkwa et Malajube existent déjà, pas besoin de de les copier.

Qu’est-ce qui manque dans le monde musical en ce moment d’après toi?

Je trouve que la scène québécoise se porte à merveille, même si ça ne bouge pas autant que le rock des années 90. Ça décape moins. Mais bon, je viens de cette période hein! (Rires) C'est plutôt le public qui manque. Tout le monde tire la couverte de son côté: les spectateurs ne savent pas nécessairement où donner de la tête.

D’après toi, qu’est-ce qui fait des Francouvertes un incontournable?

C'est le seul concours qui te donne la chance de jouer devant un Lion d'Or plein à craquer. Un public qui souvent, n'est pas nécessairement le tien. Il y a aussi des musiciens, des représentants de labels, des médias... Des gens qui peuvent donner de sérieux coups de main. Les gens sont là pour ça: découvrir. J'ai vraiment vu des artistes se faire proposer des contrats sur place. C'est un beau raccourci vers l'excellence!

Koriass

Koriass, c'est une des figures les plus en vue de la scène rap et hip-hop québécoise. Talentueux et très proche de son public, l'artiste n'a pu qu'avoir envie d'être porte-parole pour la 20e édition des Francouvertes!

Qu’est-ce qui t’a donné envie d’être porte-parole de la 20e édition?

En fait, quand on me l’a demandé, j’ai tout de suite accepté. Je suis déjà allé dans les événements des Francouvertes. Selon moi, c'est un excellent concours qui met de l’avant les nouveaux talents. Dans la vague des concours musicaux, ça met de l'avant les auteurs-compositeurs-interprètes.

Quelle était ta perception des Francouvertes avant de devenir porte-parole?

Ce n'est pas dans ma nature de participer à des concours, mais j'ai été très souvent aux événements par intérêt. Un des artistes qui me suit sur scène, Bobby One, a d'ailleurs participé aux Francouvertes en 2014! C'est certain que je suis venu l'encourager.

Si tu avais un conseil à donner aux participants, ce serait quoi?

Ca prend de la préparation! Mon conseil: bien se préparer à prendre d’assaut une scène et à en mettre plein la vue. D’événement en événement, l'important c'est de prendre de l'assurance et de l'aisance sur scène. C'est aussi l'occasion d'explorer, de découvrir de nouveaux styles.

Qu’est-ce qui manque dans le monde musical en ce moment d’après toi?

D'ouverture! Je remarque particulièrement le manque d'ouverture aux styles musicaux plus marginaux dans les médias de masse, surtout par rapport au rap. Heureusement, on m'invite de plus en plus dans les émissions de variété. On m'ouvre les portes, mais ça n'a pas été d'emblée.

D’après toi, qu’est-ce qui des Francouvertes un incontournable?

C'est une occasion folle de se faire connaître! Et il y a beaucoup, beaucoup, de prix à gagner! (Rires)

Les inscriptions pour les Francouvertes sont ouvertes jusqu'au 1er novembre. La 20e édition débutera le 15 février 2016. Pour plus d'informations, c'est ici.

INOLTRE SU HUFFPOST

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.