POLITIQUE
29/09/2015 07:16 EDT | Actualisé 29/09/2016 05:12 EDT

Stoppons l'hémorragie: phase 2 d'une campagne anti-Harper (VIDÉO)

MONTRÉAL — Le gouvernement conservateur sortant n'a pas que les partis d'opposition à affronter dans la présente campagne électorale, mais aussi des organisations externes, dont celle représentant se propre fonction publique.

L'Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC), qui représente quelque 180 000 employés de l'État fédéral, a lancé lundi la phase deux de sa campagne «Stoppons l'hémorragie», qui pourrait tout aussi bien être intitulée «Votez pour n'importe qui sauf les conservateurs».

L'objectif du plus important syndicat de la fonction publique canadienne est d'ailleurs tout à fait transparent: dénoncer les compressions des conservateurs et la réduction des services qui en découle et inviter les citoyens à voter pour mettre un terme à de telles politiques.

La campagne est une offensive multiple de vidéos, de publicités pour la radio et la télévision et d'affiches dénonçant principalement le travail du gouvernement Harper dans six domaines, soit l'environnement, l'assurance emploi, la sécurité des aliments, la sécurité frontalière, les services aux vétérans ainsi que la recherche et sauvetage.

Les vidéos tablent sur l'image d'une feuille d'érable qui se vide de son sang, avec le rouge de la feuille qui s'écoule goutte à goutte, alors que la capsule radio utilise le son de la scie à chaîne pour illustrer «les coupes à blanc» dans les services.

campagne anti harper

L'Alliance avait voté un budget de 5 millions $ pour sa campagne anti-Harper au printemps dernier, mais n'a eu le temps que d'en dépenser la moitié avant le déclenchement hâtif des élections.

Depuis que la campagne est en cours, le syndicat est soumis aux règles de dépenses électorales imposées aux tiers, c'est-à-dire ceux qui font campagne mais qui ne sont pas des partis ou des candidats.

La limite imposée aux tiers est d'un peu moins de 440 000 $ et l'Alliance s'attend à atteindre les 400 000 $ aisément avant la fin de la campagne.

elections federales

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter