POLITIQUE
28/09/2015 07:53 EDT | Actualisé 28/09/2015 07:53 EDT

Élections fédérales 2015: Les affaires étrangères au menu d'un autre débat des chefs

Radio-Canada

Il a bien failli être annulé, mais le débat sur la politique étrangère du Canada, organisé par Munk Debates, a finalement lieu ce soir à Toronto devant 3000 spectateurs.

Ce qui ressort des échanges est le ton civilisé utilisé par les protagonistes, ceux-ci ayant conclu avec les organisateurs une entente en vertu de laquelle ils ont accepté de ne pas se couper la parole, contrairement aux débats précédents.

Ce débat oppose les chefs des trois partis officiels représentés à la Chambre des communes, à la dissolution du Parlement, soit le conservateur Stephen Harper, le libéral Justin Trudeau et le néo-démocrate Thomas Mulcair.

La participation du Canada à l'intervention militaire contre le groupe armé État islamique (EI) a été le premier thème abordé.

Stephen Harper a notamment plaidé que l'intervention canadienne et l'aide humanitaire faisaient partie d'une réponse « équilibrée » à la crise en Syrie.

L'EI se sert de la Syrie et de l'Irak comme bases pour mener des attaques terroristes et menace le monde et Canada, a-t-il martelé.

Opposé à la mission militaire, son rival néo-démocrate a pour sa part souligné que 60 pays participaient à l'effort international contre l'EI, mais que seuls 12 pays menaient des opérations militaires.

Affirmant que l'implication militaire directe détériorait parfois la situation, Justin Trudeau a estimé que le Canada devrait plutôt former les forces armées locales. Le Canada, a-t-il ajouté, doit miser sur ses forces, comme les missions de paix.

Stephen Harper a fait valoir qu'une mission de paix n'avait pas sa place en Syrie et en Irak.

Le modérateur Rudyard Griffiths pose ses questions en anglais, mais les chefs peuvent y répondre dans la langue de leur choix, en vertu de l'entente conclue après que MM. Mulcair et Trudeau eurent demandé que l'anglais et le français occupent une place égale dans le débat.

Nous résumerons les échanges sur cette page tout au long de la soirée.