NOUVELLES
26/09/2015 10:02 EDT | Actualisé 26/09/2016 01:12 EDT

Turquie : 4 civils tués dans des accrochages entre armée et rebelles kurdes

Quatre civils ont été tués après avoir été pris dans des échanges de tirs entre forces de sécurité turques et rebelles kurdes dans le sud-est de la Turquie, à majorité kurde, a-t-on appris samedi auprès des services de sécurité.

Un conducteur d'ambulance a été tué sur le coup à Beytussebap, un district de la province de Sirnak, et trois civils blessés par des obus de mortiers ont succombé à l'hôpital, ont précisé ces sources à l'AFP.

Les heurts ont éclaté tôt vendredi lorsque des combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont lancé des attaques simultanées contre des centres de commandement de la gendarmerie et de la police à Beytussebap.

La veille, deux soldats turcs et 34 rebelles kurdes avaient été tués dans cette région.

L'armée turque a par ailleurs indiqué samedi que son aviation avait pilonné des abris et des entrepôts du PKK dans la région de Gara, dans le nord de l'Irak.

Après deux ans et demi de cessez-le-feu, des affrontements meurtriers ont repris en juillet entre forces de sécurité turques et rebelles kurdes. Les attaques du PKK et les opérations militaires turques de représailles se succèdent depuis à un rythme quotidien.

Selon un bilan établi par la presse favorable au gouvernement, près de 150 soldats et policiers et environ 1.100 rebelles du PKK ont été tués depuis la fin juillet.

Le conflit kurde a fait quelque 40.000 morts depuis 1984.

Des élections législatives anticipées vont avoir lieu le 1er novembre en Turquie.

str-fo/gkg/mct

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!