NOUVELLES
26/09/2015 16:50 EDT | Actualisé 26/09/2016 01:12 EDT

Sommet de l'ONU: la Chine promet des milliards pour favoriser le développement

NATIONS UNIES, N.Y. — Dans un effort pour aider les pays les plus pauvres de la planète, le président de la Chine a promis, samedi, de créer un fonds d'assistance de plusieurs milliards de dollars et d'annuler les dettes contractées auprès de Pékin par certains des pays les moins nantis et dont le remboursement était prévu cette année.

Xi Jinping a tenu ces propos à l'occasion d'un sommet international au siège des Nations unies, à New York, qui a lancé, vendredi, un programme de développement durable non contraignant pour les 15 prochaines années.

Ce sommet sera suivi d'une réunion de l'Assemblée générale de l'ONU qui s'amorcera lundi avec des allocutions de M. Xi, du président américain, Barack Obama, et de ses homologues russe et iranien, Vladimir Poutine et Hassan Rohani.

Une rencontre entre MM. Obama et Poutine est prévue lundi. Aucune précision n'a été donnée quant aux chances d'un entretien, ou même d'une simple poignée de main, entre le leader des États-Unis et celui de l'Iran.

Arrivé samedi au quartier général des Nations unies, M. Rohani a été immédiatement invité par le secrétaire général Ban Ki-moon à jouer un rôle actif dans la résolution politique des conflits en Syrie et au Yémen, deux pays où l'Iran a une grande influence.

Téhéran est l'un des principaux alliés du régime syrien de Bachar el-Assad et soutient les rebelles houthis qui contrôlent de larges pans du territoire yéménite depuis des mois.

Dans un discours, le président iranien a déclaré que la récente entente concernant le programme nucléaire de son pays avait permis de réunir «les conditions appropriées pour favoriser la coopération régionale et internationale», entre autres sur le plan de la protection de l'environnement.

Alors que certains dirigeants discutaient tranquillement en coulisses, d'autres ont exprimé leur appui au nouveau programme de développement, qui vise à lutter contre la pauvreté et la faim dans le monde durant les 15 prochaines années. Il remplace d'autres objectifs plus anciens dont le succès limité découle surtout de l'enrichissement de la Chine au cours de la dernière décennie et demie.

Samedi, Xi Jinping s'est engagé à établir un fonds d'assistance de 2 milliards $ et de le faire grimper jusqu'à 12 milliards $ d'ici 2030. Il a aussi annoncé que la Chine effacerait les prêts intergouvernementaux sans intérêt qu'elle a accordés à des pays insulaires en développement et à d'autres pays lourdement endettés dont le remboursement était dû cette année.

Cara Anna, The Associated Press

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!