NOUVELLES
26/09/2015 16:33 EDT | Actualisé 26/09/2016 01:12 EDT

Le Canada déchoit de sa nationalité un homme ayant projeté des attentats

Le gouvernement conservateur a retiré samedi la nationalité canadienne à Zakaria Amara, emprisonné pour avoir planifié en 2006 des attentats au centre-ville de Toronto: une première pour le pays.

Détenu dans une prison au Québec, Zakaria Amara a appris qu'il était déchu de sa nationalité par courrier postal, selon le quotidien anglophone, le "National Post".

"Cet homme détestait tellement le Canada, il avait planifié le meurtre de centaines de Canadiens. Il a perdu sa propre nationalité", a commenté le ministre canadien de la Défense et candidat conservateur aux législatives, Jason Kenney, dans un tweet.

A sa sortie de prison, Zakaria Amara qui jusque-là détenait la double nationalité -- canadienne et jordanienne -- pourrait être expulsé du pays et renvoyé en Jordanie. Il a 60 jours pour contester la décision.

À l'issue de son procès en janvier 2010, Zakaria Amara, alors âgé de 24 ans, avait été condamné à une peine de prison à vie par la Cour supérieure de l'Ontario. Il pourrait demander sa libération conditionnelle en 2016.

Entrée en vigueur en mai malgré l'opposition des libéraux et des néo-démocrates, la loi C-24, permet au gouvernement canadien de retirer la nationalité aux citoyens reconnus coupables de terrorisme et possédant la double nationalité.

amch/faa

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!