NOUVELLES
26/09/2015 18:20 EDT | Actualisé 26/09/2016 01:12 EDT

Abandon de la première tentative d'ascension de l'Everest depuis le séisme au Népal

Un alpiniste japonais qui tentait la première ascension de l'Everest depuis le séisme qui a dévasté le Népal en avril dernier a finalement annoncé dimanche qu'il abandonnait.

Nobokazu Kuriki, 33 ans, qui avait perdu neuf doigts en raison du gel lors d'une précédente tentative en 2012, a posté sur Facebook aux premières heures de la matinée un message annonçant qu'il avait "décidé de descendre"

Il était l'unique alpiniste à vouloir gravir le toit du monde cet automne, avec une équipe d'accompagnement jusqu'au camp de base 2 à environ 6.400 mètres d'altitude puis une ascension finale en solo.

Dix-huit personnes avaient trouvé la mort en avril à cause d'une énorme avalanche provoquée par le séisme et qui avait emporté le camp de base. La catastrophe avait conduit des centaines d'alpinistes à abandonner leur projet de gravir le sommet de 8.848 mètres.

La mort de 16 sherpas népalais dans une avalanche en 2014 avait déjà provoqué l'arrêt des ascensions cette année-là.

"J'ai essayé de toutes mes forces, mais progresser dans une neige profonde m'a pris trop de temps. J'ai réalisé que si je continuais à avancer, je ne serais plus capable de revenir. J'ai donc décidé de descendre", a déclaré Nobokazu Kuriki, dont c'était la cinquième tentative de vaincre l'Everest.

Le séisme survenu le 25 avril a tué environ 8.900 personnes au Népal. Outre l'avalanche dans l'Everest, il a détruit le populaire chemin de trekking de Langtang, et provoqué de graves inquiétudes pour l'avenir du secteur touristique dans ce pays himalayen.

amu/eb/mfp/cr/plh

FACEBOOK

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!