Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Treize dirigeants mexicains auraient aidé «El Chapo» à s'évader

MÉXICO — Treize dirigeants mexicains sont maintenant accusés d'avoir aidé le narcotrafiquant le plus recherché de la planète à s'évader.

Joaquin «El Chapo» Guzman s'est enfui le 11 juillet en s'engouffrant dans un tunnel qui avait été creusé sous le pénitencier où il était incarcéré, directement jusque dans sa cellule.

Un communiqué publié tard jeudi soir pointe notamment du doigt l'ancien coordonnateur général des prisons mexicaines, l'ancien directeur général, neuf gardes de la prison d'Altiplano et le commandant de la prison.

Les hommes sont détenus au même établissement que celui d'où Guzman s'est évadé. Les deux femmes ont été envoyées dans une prison de l'État de Nayarit, sur le Pacifique.

Un juge avait ordonné plus tôt cette semaine la détention de l'ancien directeur de la prison d'Altiplano.

The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.