Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Manning totalise 279 verges de passes dans un gain des Giants contre Washington

EAST RUTHERFORD, N.J. — Eli Manning a récolté 279 verges par la passe et les Giants de New York ont signé un premier gain cette saison, jeudi, l'emportant 32-21 face aux Redskins de Washington.

Les Giants (1-2) parvenaient ainsi à rester aux commandes en fin de match. Lors des revers face aux Cowboys et aux Falcons, le club a laissé filer des avances lors du dernier quart.

«Les joueurs ont besoin du renforcement que ça amène de garder une avance en fin de match et d'en sortir vainqueurs», a mentionné l'entraîneur des Giants, Tom Coughlin.

Manning a rejoint 23 cibles sur 32, dont des passes de touché à Odell Beckham fils et Rueben Randle, au quatrième quart.

Randle a capté sept ballons pour 116 verges, tandis que Beckham en a cumulé 79 en sept attrapés.

Josh Brown a fourni des placements de 35, 36 et 48 verges pour les Giants (1-2).

Un touché de sûreté et une course fructueuse (Andre Williams, une verge) ont complété le tout pour les New-Yorkais, qui vont jouer leur prochain match à Buffalo, le 4 octobre.

La percée de Williams est survenue peu après une interception signée Prince Amukamara.

Pour les Redskins (1-2), le coup d'éclat a été l'oeuvre de Rashad Ross, qui a ramené un botté d'engagement sur 101 verges pour un touché.

Dustin Hopkins a réussi des placements de 37 et 44 verges. Amukamara et Uani Unga ont intercepté des passes de Kirk Cousins, qui a néanmoins obtenu 315 verges aériennes.

Les prochains adversaires des Redskins seront les Eagles de Philadelphie à Landover, le 4 octobre.

The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.