Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les Alouettes et le piège de Regina

Un peu comme lorsqu'ils se sont faits battre par les Lions de la Colombie-Britannique à Montréal, les Alouettes font face à un piège dimanche à Regina.

Un texte de Jean St-Onge

Les Roughriders sont loin au dernier rang avec une seule victoire en 12 matchs. Les « Moineaux » pourraient facilement avoir la tête ailleurs, surtout qu'ils doivent affronter leur rival de l'est, le Rouge et Noir d'Ottawa dès jeudi.

Les Roughriders constituent une menace réelle. Sept de leurs défaites se sont terminés avec un écart de moins de cinq points, même s'ils ont dû se débrouiller avec leurs troisième et quatrième quarts.

Malgré tout, ils présentent statistiquement une des meilleures attaques du circuit et ils peuvent maintenant compter sur le retour du vétéran Kevin Glenn pour la diriger.

Le joueur de centre (et nouveau papa) Luc Brodeur-Jourdain est un de ceux qui se méfie des Roughriders.

« Ils ont une belle performance offensive. Ils savent comment produire avec leur jeu au sol. Ils ont vécu beaucoup d'adversité en paerdant deux quarts-arrière. Maintenant, avec le retour de Glenn, ils vont faire encore mieux, plus spécifiquement avec leur jeu aérien. »

Du côté des Alouettes, Jonathan Crompton sera de nouveau le quart partant, mais ils auront un nouveau porteur de ballon puisque Brandon Rutley remplacera Tyrell Sutton dans le champ arrière.

Quand on a demandé à Jim Popp la raison de l'absence de de Sutton à la séance d'entraînement de vendredi, l'entraîneur-chef a d'abord dit que son porteur de ballon avait été excusé et qu'il ne serait probablement pas du match dimanche.

Ce n'est que quand on lui a demandé pourquoi Sutton avait été « excusé » que Popp a précisé que le numéro 20 était amoché et qu'il trainaît plusieurs petits bobos.

À la suite des congés « personnels » accordés à Michael Sam et Rakeem Cato, on s'inquiète un peu quand un joueur s'absente sans justification claire et publique...

Un changement important en défense, où la recrue Nick Shorthill remplacera Kyler Ellsworth, blessé lors du dernier match.

Shorthill est le troisième joueur utilisé à cette position depuis le début de la saison après Ellsworth et Bear Woods.

Le secondeur canadien, qui avait été préféré au Carabin Byron Archambault lors du dernier repêchage de la Ligue canadienne, en a impressionné plusieurs lorsqu'il a été utilisé en relève cette saison.

Une attaque en progression

Lors de la victoire contre les Blue Bombers dimanche dernier, le retourneur Stefan Logan a accumulé plus de verges de gains que l'attaque montréalaise au complet.

Pas de raison de s'inquiéter selon Jim Popp. Comme l'attaque bénéficiait de bonnes positions sur le terrain grâce à Logan, elle n'avait que peu de distance à franchir pour aller marquer. C'est une des raisons des gains modestes de l'attaque montréalaise selon Popp.

L'entraîneur-chef se dit encouragé par les progrès réalisés au cours de la première semaine des co-coordonnateurs offensifs Anthony Calvillo et Ryan Dinwiddie.

« On s'en dans la bonne direction comme on l'a vu la semaine dernière. Nous devons bâtir là-dessus. Tout ne peut se rèegler d'un seul coup de baguette magique. Mais, le fait de capitaliser sur une bonne position de terrain comme la semaine dernièere est déjà une grosse étape. »

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.