Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le patron de Porsche sera le nouveau chef de la direction de Volkswagen

BERLIN — Le conseil de Volkswagen a choisi Matthias Mueller, le patron de la division Porsche du groupe, pour devenir son nouveau chef de la direction et aider le plus grand vendeur d'automobiles au monde à traverser le scandale sur les émissions de ses véhicules.

La nomination de vendredi par le conseil de supervision du constructeur survient quelques jours après que l'ancien chef de la direction, Martin Winterkorn, eut démissionné dans la foulée du scandale, qui a terni la réputation de l'entreprise et menace de nuire à ses activités.

Volkswagen a admis avoir triché lors des tests des autorités réglementaires américaines sur les émissions de gaz polluants d'environ 482 000 véhicules à moteur diesel, en ayant recours à un logiciel malveillant.

Le constructeur a précisé que quelque 11 millions d'automobiles à travers le monde étaient munies de ce logiciel.

Le groupe fait face à plusieurs actions collectives en justice, et il devra mettre un plan en place pour apporter des modifications au logiciel et répondre aux questions découlant des enquêtes entreprises dans divers pays.

M. Mueller, âgé de 62 ans, s'est engagé vendredi à tout faire pour regagner la confiance du public.

«Nous n'allons pas nous soustraire à nos responsabilités», a-t-il affirmé, notant cependant que «la prudence était encore plus importante que la vitesse».

M. Mueller a indiqué que la société introduirait des «règles de conformité encore plus strictes» et s'est engagé à faire de Volkswagen «une société encore plus forte».

M. Winterkorn, qui était chef de la direction depuis 2007, a affirmé qu'il prenait la responsabilité pour les «irrégularités» découvertes par les inspecteurs américains dans les moteurs au diesel des véhicules, mais il a insisté pour dire qu'il n'avait personnellement rien fait de mal.

The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.