Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le moral des consommateurs américains recule à son plus faible niveau en 11 mois

WASHINGTON — Les inquiétudes entourant l'économie mondiale ont miné le moral des consommateurs américains, qui a retraité à son plus bas niveau en près d'un an, a indiqué vendredi l'Université du Michigan.

L'indice de confiance des consommateurs de l'université a reculé à 87,2 points ce mois-ci, comparativement à 91,9 points en août. Il s'agit d'une troisième baisse consécutive pour l'indice, qui en est à sa plus faible lecture depuis octobre 2014.

Selon l'économiste en chef de l'enquête, Richard Curtin, les consommateurs sont inquiétés par les signes de difficultés de l'économie chinoise — la deuxième plus grande au monde — et par les tensions économiques soutenues en Europe.

Les consommateurs croient maintenant que les tendances économiques mondiales peuvent avoir une influence directe sur leur propre emploi et sur leurs perspectives de revenus, fait valoir M. Curtin.

Par exemple, le constructeur américain de machinerie lourde Caterpillar, miné par le ralentissement de la demande en Chine, a annoncé jeudi qu'il supprimerait jusqu'à 10 000 emplois d'ici 2018.

L'indice du Michigan a atteint un creux de 55,3 points en novembre 2008, alors que sévissait la Grande Récession. Il a par la suite pris du mieux, atteignant en janvier le sommet de 11 ans de 98,1 points.

Malgré tout, l'indice du Michigan reste plus élevé qu'il y a un an, alors qu'il se trouvait à 84,6 points.

L'économie américaine semble prendre de la vigueur ces derniers temps. Le gouvernement a indiqué vendredi que le produit intérieur brut avait avancé de 3,9 pour cent en rythme annualisé pendant le trimestre d'avril à juin. Le taux de chômage a pour sa part retraité le mois dernier à un creux de sept ans, à 5,1 pour cent.

The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.