POLITIQUE
25/09/2015 10:01 EDT | Actualisé 25/09/2015 10:07 EDT

Débat élections fédérales 2015: La FCFA lancera une campagne de plainte contre Radio-Canada (VIDÉO)

Alors qu'aucune question ne portait sur les francophones hors Québec lors du débat des chefs en français, hier soir, la directrice générale de la Fédération des communautés francophones et acadiennes (FCFA) du Canada, Suzanne Bossé s'insurge.

« On se demande comment hier, les chefs de partis ont pu réussir à ne pas parler de nous, à ne pas s'adresser à nous », explique Mme Bossé. « On les avait avisés, ça fait des mois qu'on travaille à la mobilisation de nos communautés. »

Le débat était organisé par Radio-Canada, La Presse et Télé-Québec. Déçue de l'événement, la directrice générale de la FCFA entend maintenant organiser une campagne de plainte contre Radio-Canada.

« On va faire une campagne de lettres de plainte au CRTC pour le non-respect par Radio-Canada de ses obligations. »

— Suzanne Bossé, directrice générale de la FCFA

Aux dires de la FCFA, il n'y avait pas de « reflet des communautés francophones » lors du débat de jeudi soir. « Toutes les stations régionales de Radio-Canada connaissent nos enjeux. Pourquoi quand on se retrouve au national, on n'existe pas? », se désole-t-elle.

Indignation sur les réseaux sociaux

Lors de la diffusion hier, la FCFA avait déjà dénoncé la situation sur Twitter. « Ce soir, 2,6 millions de citoyens francophones ont été exclus ».

Le mot-clic #nouscomptons a fait parti des tendances sur Twitter toute la soirée.

Cette controverse survient alors que sera célébré aujourd'hui en Ontario le jour des Franco-Ontariens, marqué notamment par le lever du drapeau francophone vert et blanc, un peu partout dans la province.

Plus de détails à venir.

D'après les informations du journaliste Louis Blouin

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST