DIVERTISSEMENT
24/09/2015 06:09 EDT | Actualisé 24/09/2015 06:09 EDT

«Vol 920» à TVA : tout en émotions (PHOTOS)

Courtoisie Productions Déferlantes

TVA donne un deuxième élan à Vol 920 dès ce soir, avec un concept un brin revampé, des défis encore plus difficiles pour les candidats et un «camp des exclus» aux conditions rudimentaires, qui en fera frissonner plusieurs.

Aux dires de la production, cette deuxième saison de Vol 920 «passe en deuxième vitesse» et «poussera les participants dans leurs derniers retranchements». Le rythme de la production a aussi été resserré et s’avère plus enlevant que l’an dernier ; on dirait constamment une course contre la montre. Deux rendez-vous sont à inscrire à votre horaire : le jeudi, à 19h30, pour l’édition de 90 minutes, et le dimanche, à 19h, pour celle de 30 minutes.

Les adeptes de l’émission ne seront pas dépaysés malgré les changements, car la formule de base demeure la même : 20 voyageurs célibataires, neuf pays sur cinq continents en 10 semaines (et 24 avions, en plus des trains et autres moyens de transport!), des épreuves permettant de mettre la main sur les billets pour la prochaine destination et, on l’espère, des larmes, des chicanes, des rapprochements et des histoires d’amour. Et on nous promet qu’il y en aura! D’ailleurs, dès la première heure, des béguins se font sentir…

L’aventure débute cette année en Norvège, dans les îles Lofoten, situées au nord du cercle polaire. Pas mal, pour un premier périple. Au cours de ce passage, nos jeunes, tous dans la vingtaine – qu’on nous introduit rapidement dans une présentation saccadée et dynamique - devront, entre autres, former des équipes au hasard, transporter des quantités astronomiques de poissons, se déplacer en canot, s’envoyer des shooters d’huile de foie de morue, s’adonner à la pêche en haute mer et faire de l’escalade, quelques sacres à l’appui.

Les malchanceux qui se retrouveront au camp des exclus, eux, auront droit à de la nourriture infecte (riz, gruau, poisson séché)… et n’auront même pas accès à une toilette. Le temps de séjour au camp des exclus variera selon les circonstances, pour chaque candidat.

Bien sûr, le succès d’une téléréalité comme Vol 920 tient beaucoup à la personnalité des joueurs qui s’y prêtent. Certaines répliques glanées dans les deux premiers épisodes laissent déjà entrevoir des personnalités colorées parmi les orthothérapeutes, étudiants, peintres, entrepreneurs, mannequins (international, précisera le principal intéressé avec un brin de vanité), entraîneuses, comédiennes, policières, techniciennes en loisirs et conseillères en marketing qui sont du lot cette année. Quelques exemples de phrases qui vous feront sourire?

«Je trouve que 90% des gens se promènent avec un bâton dans le cul et moi, j’ai envie de leur enlever» ; «Moi, je suis là pour faire un show […], j’ai une face de fendant, de crosseur» ; «Je suis quelqu’un qui adore l’attention, je vais tout faire pour l’avoir» ; «Je lis pis j’écoute des films d’auteurs» ; «J’ai un caractère de bouette, le stress, c’est mon émotion de base» ; «On m’appelle mélodrame depuis que j’ai trois ans» ; «Tête de poisson de cul, tu vas opérer, s’il vous plait» ; «Je ne suis pas habituée d’être sortie de mon grand confort» ; «C’est sûr que je suis attirée par toi, mais je ne te connais pas» ; «Je suis habitué aux restaurants cinq étoiles, c’est mon métier, d’être mannequin international» ; «Je suis tellement pas bien dans ma peau, à Montréal, je me cache sous plein de make up…» ; «Me montrer comme que j’suis» ; «Le premier rapprochement à Vol 920 se fait entre mes lèvres et le poisson…». Et c’est sans compter l’assurance d’un des garçons, qui se compare à Neil Armstrong…

Les éliminations et le départ pour le pays suivant auront lieu dans l’édition du dimanche. Les deux gagnants de Vol 920 2015 remporteront chacun une voiture. À la fin de la saison, un épisode-bilan de 90 minutes conclura le tour du monde, et une autre heure complète sera consacrée aux coulisses de l’émission.

Vol 920, jeudi, à 19h30, et dimanche, à 19h, à TVA, dès ce soir, 24 septembre.

Galerie photo «Vol 920» à TVA : tout en émotions Voyez les images