NOUVELLES
23/09/2015 10:10 EDT | Actualisé 23/09/2016 01:12 EDT

Wall Street peine à rebondir à l'ouverture

Wall Street a vu une petite tentative de rebond à l'ouverture tourner rapidement court mercredi, après des indicateurs décevants en Chine et en Europe, dans un marché semblant surtout régi par des facteurs techniques: le Dow Jones cédait 0,08% et le Nasdaq 0,04%.

Vers 13H40 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average cédait 12,90 points à 16.319,11 point, et le Nasdaq, à dominante technologique, 1,75 point à 4.755,00 points.

L'indice élargi S&P 500, très suivi par les investisseurs, reculait également de 0,08%, soit 1,61 point, à 1.941,13 points.

Mardi, la Bourse de New York avait fini en forte baisse, reprise par des bouffées d'inquiétudes sur la croissance à la veille d'un indicateur chinois très surveillé, et dans la foulée des Bourses européennes: le Dow Jones avait perdu 1,09% à 16.330,47 points, et le Nasdaq 1,5% à 4.756,72 points.

"Les inquiétudes sur la croissance mondiale au coeur de la baisse de mardi n'ont pas été vaincues dans la nuit, vue la déception provoquée par l'indice PMI (sur l'activité manufacturière) en Chine et la décélération du PMI manufacturier en Allemagne et en Europe", a noté Patrick O'Hare, chez Briefing. "Un renversement de tendance serait de nature technique", a-t-il estimé.

"En tout état de cause, ce zigzag n'est que la prolongation des montagnes russes qui dominent" depuis la correction de la fin août, ajoutait-il.

L'ajustement à la baisse des indices boursiers avait en août suivi la publication d'indicateurs inquiétants en Chine. Mais mercredi, de nouveaux chiffres médiocres dans l'Empire de Milieu ne constituaient plus une surprise.

"Certains investisseurs voient dans les mauvaises nouvelles venant de Chine l'assurance d'avoir des taux bas aux Etats-Unis pour un certain temps", voire, pour certains, "le fantasme" d'un nouveau programme d'assouplissement quantitatif, a noté John Plassard de Mirabaud Securities.

Un indicateur américain sur l'activité manufacturière aux Etats-Unis était également attendu en matinée.

Le marché obligataire était en léger recul. Le rendement des bons du Trésor à dix ans progressait à 2,155% contre 2,137% mardi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,963%, contre 2,943% auparavant.

chr/jdy/elc