NOUVELLES
22/09/2015 20:53 EDT | Actualisé 22/09/2016 01:12 EDT

Protection de la jeunesse au Manitoba: une activiste entame une grève de la faim

WINNIPEG — Une militante pour les droits des enfants des Premières Nations du Manitoba a décidé d'amorcer une grève de la faim afin de dénoncer les services de protection de la jeunesse de la province qui seraient, selon elle, défectueux.

Cora Morgan et cinq autres femmes, qui ont fait le voeu de ne consommer ni nourriture ni eau, ont érigé de grands tipis sur le terrain de l'assemblée législative manitobaine et allumé un feu sacré.

Mme Morgan a précisé que le but du groupe était d'attirer l'attention sur les problèmes des Services à la famille Manitoba et d'obtenir des conseils spirituels.

Elle a affirmé que le gouvernement manitobain ne pouvait pas continuer à retirer les enfants autochtones à leurs parents à sa guise, forçant ainsi ces derniers à prouver qu'ils sont capables de prendre soin de leur progéniture.

La vaste majorité des quelque 10 000 enfants en famille d'accueil au Manitoba est issue des Premières Nations.

La Presse Canadienne