NOUVELLES
23/09/2015 12:11 EDT | Actualisé 23/09/2016 01:12 EDT

Oyster, le Netflix du livre, cesse ses activités

La librairie en ligne Oyster, un service qui donne accès à près de 1 million de livres, cessera ses activités à la fin de l'année.

L'utilisateur d'Oyster peut télécharger des livres sur des téléphones intelligents, des tablettes et des lecteurs de livres numériques, sur les systèmes Apple et Android.

Le géant Google rapatriera la plupart des 27 employés d'Oyster dans son centre de développement du livre à New York.

Ce centre de développement sera dirigé par les fondateurs d'Oyster, Eric Stromberg, Andrew Brown et Willem Van Lancker. Ce dernier a déjà travaillé pour Google.

Cette acquisition de talents s'inscrit dans la stratégie de contenus de Google. Plus tôt cette année, l'entreprise a lancé son service de musique en continu Google Play Music.

En 2013, Oyster avait lancé un service d'abonnement de livres numériques illimités pour 9,95 $ par mois. Ce service avait continué d'exister parallèlement à la boutique de vente de livres. Mais avec ses 100 000 abonnés, Oyster ne faisait pas le poids devant Amazon et son lecteur Kindle, qui attire près de 2 millions d'abonnés.

Le service de livres en abonnement continuera de fonctionner jusqu'à la fin de l'année. Les contrats de l'entreprise avec les éditeurs de livres (les cinq éditeurs américains les plus importants, soit Hachette, HarperCollins, Macmillan, Penguin Random House et Simon and Schuster) ne seront pas transférés à Google.