NOUVELLES
23/09/2015 07:38 EDT | Actualisé 23/09/2016 01:12 EDT

La Mongolie fête les 800 ans de Kubilai Khan

La Mongolie a célébré mercredi le 800è anniversaire de la naissance de Kubilai Khan, le mythique conquérant mongol, source de fierté nationale dans un pays avide de renouer avec son Histoire, après des siècles d'influence chinoise et russe.

Une semaine de festivités pour honorer le bâtisseur du plus gigantesque empire de l'histoire a culminé à Oulan-Bator avec des chants et des danses en costumes traditionnels sous la statue du grand-père de Kubilai, Gengis Khan.

Des commémorations destinées à "honorer et mettre en valeur la contribution de Kubilai Khan à l'histoire mondiale et celle de la Mongolie", selon le ministre S. Bayartsogt, chef du cabinet gouvernemental.

"Il fut un temps où nous devions renier notre histoire. Mais la nouvelle voie démocratique choisie par la Mongolie a permis au peuple mongol de rétablir son histoire et de la comprendre", a-t-il ajouté.

L'empire mongol a connu son apogée avec la conquête de la Chine par Kubilai, dont il s'est proclamé empereur en fondant la dynastie des Yuan en 1271. Renversée en 1368, elle a été suivie par la conquête par la Chine de la Mongolie sous les Ming.

Les armées de Kubilai étaient réputées pour leur sens stratégique et tactique, leur rapidité grâce à leur fameuse cavalerie, mais aussi leur sauvagerie : le siège et la destruction de Bagdad en 1258 avaient donné lieu à un carnage d'une rare ampleur, qui n'avait pas épargné la population civile.

Devenue satellite de l'Union soviétique en 1924, la Mongolie s'est vue interdite de célébration de ses figures nationales pré-communistes, avant de les remettre à l'honneur après l'avènement de la démocratie en 1992.

"Kubilai Khan a tracé les cartes de l'Asie moderne et fait de la Chine une puissance mondiale", a déclaré à l'AFP Jack Weatherford, historien de la Mongolie, selon qui "le monde d'aujourd'hui a été forgé par Gengis Khan et son petit-fils Kubilai Khan".

Le musée national de Mongolie a exposé des objets de l'époque de Kubilai et de la dynastie des Yuan, des ornements d'armures et d'armes ainsi que des vêtements.

"En Mongolie, Kubilai est connu comme +Kubilai le Sage+, a déclaré Egiimaa Tseveendorj, chercheuse au musée.

"Gengis Khan est connu comme chef miliaire, mais Kubilai était un roi qui a organisé un immense royaume, non seulement par la conquête, mais aussi par l'administration, la politique, le commerce, la diplomatie, les sciences et la production", souligne-t-elle.

Et sous son règne, la "route de la Soie" a connu "une nouvelle ère de prospérité", a-t-elle ajouté.

En Chine, où l'ethnie mongole compte quelque six millions d'individus - la plupart dans la "Région autonome de Mongolie intérieure" - contre la moitié en Mongolie, Kubilai figure aussi au panthéon de ses empereurs.

La dynastie Yuan y est officiellement considérée comme "chinoise".

Mais Pékin, qui se méfie du nationalisme mongol, n'a organisé aucune célébration particulière.

str-kgo/slb/ple/ehl/pt