NOUVELLES
23/09/2015 15:40 EDT | Actualisé 23/09/2016 01:12 EDT

L'armée nigériane restreint la circulation des véhicules pour l'Aïd al-Adha

MAIDUGURI, Nigéria — L'armée du Nigeria a interdit aux habitants de l'État de Borno de circuler à bord d'un véhicule, à bicyclette, à cheval ainsi qu'à dos d'âne ou de chameau afin d'empêcher des terroristes islamistes de commettre des attentats durant une fête musulmane.

L'interdiction fait suite à une série d'attaques ayant tué plus de 100 personnes, dimanche, dans les villes de Maiduguri et Monguno situées dans l'État de Bornéo, dans le nord-est du pays africain.

Le porte-parole adjoint de l'armée, le colonel Tukur Ismail Gusua, a déclaré, mercredi, que cette décision visait à assurer la sécurité des résidants à l'occasion de l'Aïd al-Adha, appelée «Sallah» au Nigeria, qui se déroulera jeudi et vendredi.

Aucun groupe n'a revendiqué les attentats de dimanche, mais ces derniers portaient la signature de Boko Haram, un groupe extrémiste nigérian qui a souvent recours aux explosifs.

The Associated Press