NOUVELLES
23/09/2015 12:34 EDT | Actualisé 23/09/2016 01:12 EDT

L'Afrique en bref du mercredi 23 septembre à 16h30 GMT

Voici les principaux événements survenus en Afrique au cours des dernières 24 heures:

Burkina-coup

OUAGADOUGOU - Le président burkinabé renversé par un coup d'Etat il y a une semaine a repris mercredi les rênes du pouvoir, un grand pas en avant vers une sortie de crise à Ouagadougou, où un accord conclu entre soldats loyalistes et putschistes a fait baisser la tension.

Michel Kafando a été officiellement rétabli dans ses fonctions, ainsi que le Premier ministre, le lieutenant-colonel Isaac Zida, l'ensemble du gouvernement et l'assemblée intérimaire lors d'une cérémonie en présence de chefs d'Etat de la région à Ouagadougou.

M. Kafando a rappelé que l'organisation d'élections démocratiques demeurait "l'objectif primordial" de la transition.

"La réaction de notre jeunesse, la réprobation générale de la communauté internationale, la condamnation unanime de ce coup d'Etat confortent notre certitude que nous sommes sur la bonne voie et que notre cause est juste, advienne que pourra", a-t-il conclu sous les applaudissements.

M. Kafando avait été renversé le 17 septembre par un coup d'Etat mené par le Régiment de sécurité présidentielle (RSP), unité d'élite de l'armée burkinabè et garde prétorienne de l'ancien président Blaise Compaoré.

Le putsch avait mis un coup d'arrêt à l'organisation d'élections générales prévues le 11 octobre et censées clore la période de transition ouverte par la chute de l'ex-président, chassé par un soulèvement populaire en octobre 2014.

Le Premier ministre Zida a évoqué "un report de plusieurs semaines" pour la tenue de ces élections.

Peu après la cérémonie, dans le même centre de conférence, les présidents nigérien, béninois et le vice-président nigérian, au nom de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), recevaient à huis clos le chef des putschistes, le général Gilbert Diendéré.

Dans la nuit, cet ancien bras droit de Blaise Compaorè avait jeté l'éponge, confirmant à l'AFP que le président Kafando serait "remis en selle" mercredi.

Congo-politique

PARIS - Le président Denis Sassou Nguesso, qui cumule plus de 30 ans au pouvoir en République du Congo, a annoncé mardi vouloir soumettre à référendum une nouvelle Constitution susceptible de lui permettre de briguer un nouveau mandat, l'opposition l'accusant d'ouvrir "une grave crise".

La France a appelé mercredi à "un processus électoral crédible" au Congo, au lendemain de cette annonce par le président de 72 ans. Frappé par la limite d'âge et l'interdiction - inscrite dans la Constitution de 2002 - d'exercer plus de deux mandats présidentiels, M. Sassou ne peut aujourd'hui se présenter à la prochaine présidentielle censée avoir lieu mi-2016.

Egypte-Canada-médias

LE CAIRE - Les deux journalistes de la chaîne qatarie Al-Jazeera emprisonnés, le Canadien Mohamed Fahmy et l'Egyptien Baher Mohamed, graciés mercredi par le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, ont été libérés.

Ils avaient été condamnés à trois ans de prison fin août, avec un autre journaliste d'Al-Jazeera, l'Australien Peter Greste, pour avoir "diffusé de fausses informations" et travaillé sans les autorisations nécessaires.

MM. Fahmy et Mohamed avaient été arrêtés après l'énoncé du verdict. M. Greste était lui jugé par contumace puisqu'il a été expulsé en février en vertu d'un décret présidentiel.

Nigeria-Cameroun-islamistes

MAIDUGURI (Nigeria) - Au moins 117 personnes ont été tuées dans les attentats perpétrés par le groupe islamiste Boko Haram dimanche à Maiduguri (nord-est), selon un nouveau bilan donné par des sources hospitalières mardi.

YAOUNDE - Au moins 17 combattants de Boko Haram ont été tués lundi et mardi au cours d'accrochages avec l'armée camerounaise dans Amchidé, ville frontalière du Nigeria dans l'Extrême-nord du Cameroun.

MAIDUGURI - Plus de 20 personnes ont été tuées dimanche dans une explosion sur un marché de la ville de Monguno, dans le nord-est du Nigeria, ont affirmé mercredi l'agence de secours du pays et des témoins.

Le coordinateur de l'Agence nationale de gestion des urgences (NEMA) pour le nord-est du Nigeria, Ibrahim Abdulkadir, a déclaré qu'"entre 25 et 28" personnes avaient été tuées dimanche soir, tandis que des habitants ont assuré qu'au moins 21 personnes avaient perdu la vie.

Egypte-France-Russie-industrie

PARIS - L'Egypte va acquérir les deux navires de guerre Mistral que la France devait initialement livrer à la Russie, avant que l'accord soit annulé en raison de l'implication russe dans la crise ukrainienne, a annoncé la présidence française mercredi.

Burundi-troubles

NAIROBI - Le gouvernement du Burundi a exclu mercredi toute négociation avec des dirigeants de l'opposition et de la société civile poursuivis pour insurrection, rejetant de fait l'appel à un dialogue "n'excluant personne" lancé la veille par l'influente Eglise catholique burundaise.

Tchad-Sénégal-procès

DAKAR - La police politique au Tchad sous Hissène Habré était entièrement aux ordres du chef de l'Etat, qui "était au courant de tout", a témoigné mercredi un ancien responsable de ce service au procès du président déchu devant un tribunal spécial africain à Dakar.

RDCongo-justice

LA HAYE (Pays-Bas) - Les juges de la Cour pénale internationale (CPI) ont refusé mardi de réduire la peine de l'ancien chef de milice congolais Thomas Lubanga, condamné à 14 ans de prison pour crimes de guerre dans l'est de la République démocratique du Congo.

Egypte-jihadistes

LE CAIRE - L'armée égyptienne va mettre fin à la vaste opération engagée pour lutter contre le groupe extrémiste Etat islamique (EI) au Sinaï, durant laquelle de nombreux jihadistes ont été tués, a déclaré mercredi un responsable militaire.

L'armée a annoncé à plusieurs reprises au cours de cette opération avoir tué et arrêté un nombre important de combattants jihadistes.

RDCongo-procès

KINSHASA - Un opposant congolais arrêté pendant les troubles de janvier contre le pouvoir en République démocratique du Congo a été condamné à trois ans de prison ferme, a indiqué mercredi son avocat en dénonçant un verdict "fondamentalement" politique.

Ghana-corruption

ACCRA - Une vidéo filmée en caméra cachée et montrant des juges ghanéens en train de recevoir des pots-de-vin a suscité l'indignation et la colère des centaines de spectateurs qui ont assisté à sa projection à Accra.

Vingt-deux magistrats avaient été suspendus au Ghana plus tôt ce mois, après la publication d'un article dans un journal ghanéen, accusant des magistrats d'avoir accepté de l'argent dans une série de dossiers, allant de nominations à des jugements de complaisance.

Malawi-Ethiopie-migrations

BLANTYRE (Malawi) - L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a lancé mardi un appel aux dons pour rapatrier du Malawi en Ethiopie 387 migrants illégaux, incarcérés dans une prison surpeuplée de Lilongwe, des mois après avoir purgé leur peine.

Zimbabwe-environnement

BEITBRIDGE (Zimbabwe) - Le chasseur professionnel zimbabwéen qui avait organisé le safari fatal au célèbre lion Cecil a été libéré sous caution mercredi dans une affaire de trafic d'antilopes où il est accusé de complicité et de transport illégal d'animaux.

DeskAfrique/mda/fal