NOUVELLES
23/09/2015 17:17 EDT | Actualisé 23/09/2016 01:12 EDT

Italie/5e journée - L'Inter Milan creuse l'écart

L'Inter Milan a poursuivi son parcours sans faute mercredi en enchaînant face à l'Hellas Vérone un cinquième succès d'affilée en autant de journées de Serie A, bonifié par les mauvais résultats de ses principaux concurrents, l'AS Rome et la Juventus Turin.

. L'Inter, leader gagne-petit

Le club milanais vient de remporter ses cinq premiers matches de la saison, ce qui ne lui était pas arrivé depuis 1966.

Vainqueur 1-0 de l'Hellas Vérone, l'équipe de Roberto Mancini est donc un solide leader, mais c'est aussi un leader qui sait se contenter de peu avec cinq succès par un but d'écart.

Mercredi, c'est Felipe Melo qui a donné la victoire aux nerrazzuri, désormais candidats évidents au scudetto, sur un corner frappé par Telles.

Le dauphin de l'Inter est la Fiorentina, vainqueur mercredi de Bologne 2-0 grâce notamment à l'ancien joueur de Dortmund Blaszczykowski.

. Le fiasco des favoris

Mais la meilleure nouvelle pour l'Inter est venue des résultats de ceux qui, plus que la Fiorentina, sont ses rivaux supposés pour le titre: la Juventus et la Roma.

Alors qu'ils semblaient enfin lancés, les Turinois ont subi un embarrassant coup d'arrêt en offrant au très modeste promu Frosinone son premier point dans l'élite.

Simone Zaza avait pourtant ouvert la marque d'un but assez heureux, son tir étant dévié par Blanchard. Mais le grand défenseur de Frosinone se rachetait dans le temps additionnel en trompant de la tête Neto, le remplaçant de Buffon (1-1).

La Roma a elle été battue sur le terrain de la Sampdoria Gênes (2-1) et n'a pris qu'un point en deux matches depuis son nul en Ligue des Champions contre Barcelone.

Eder sur coup franc et Manolas contre son camp sont les buteurs de la Samp. Salah avait égalisé pour l'équipe de Rudi Garcia, qui va devoir trouver des solutions.

Alors que la Roma et la Juve sont engluées aux 9e et 13e places, c'est finalement l'AC Milan qui parmi les gros se retrouve le plus proche de son rival milanais.

L'équipe de Sinisa Mihajlovic, qui a battu l'Udinese 3-2 mardi avec notamment un très bon Balotelli, est tout de même à six longueurs du leader, à la 7e place.

. La Lazio réagit

Corrigée par Naples lors de la précédente journée (5-0), la Lazio Rome a bien rebondi en battant le Genoa 2-0 avec des jolis buts signés Djordjevic puis Felipe Anderson. Le club romain se retrouve 8e, avec 9 points comme le Milan.

Nouveau coup d'arrêt en revanche pour Naples, incapable de battre Carpi, l'autre promu surprise de la saison (0-0). Le Napoli est loin, 11e avec seulement six points.

stt/pyv