NOUVELLES
23/09/2015 07:03 EDT | Actualisé 23/09/2016 01:12 EDT

France: croissance nulle au deuxième trimestre 2015

La croissance en France a été nulle au deuxième trimestre 2015, après avoir progressé de 0,7% au premier trimestre, selon l'organisme national de la statistique.

Commentant cette contre-performance, le ministre français des Finances Michel Sapin a assuré qu'elle ne doit pas être analysée comme un coup d'arrêt et qu'elle "conforte" au contraire la prévision de 1% de croissance pour 2015 en France.

L'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a légèrement revu à la hausse l'acquis de croissance, c'est-à-dire la croissance annuelle si les deux prochains trimestres étaient nuls, à 0,9% contre 0,8% lors d'une précédente estimation publiée en août.

"L'Insee confirme que la reprise est à l'oeuvre", a commenté le ministre Sapin, dans une courte déclaration à l'AFP.

L'Insee a par ailleurs revu à la baisse le déficit public pour 2014 à 3,9% du PIB, contre 4% estimés auparavant, réduisant d'autant l'effort à réaliser pour parvenir sous les 3% en 2017.

Cette révision "correspond à une amélioration de quelques centaines de millions d'euros en 2014", s'est félicité M. Sapin, jugeant qu'elle confortait "notre capacité à tenir les cibles que nous nous sommes données".

Le pouvoir d'achat des ménages est pour sa part resté quasi-stable au deuxième trimestre par rapport au premier, à -0,1%.

L'Insee a légèrement revu ses chiffres pour les dépenses de consommation des ménages, à 0% au deuxième trimestre contre +0,1% annoncé lors de sa première estimation, ainsi que les investissements des entreprises à +0,3% contre +0,2% annoncé précédemment.

Le solde extérieur, lui, a contribué pour +0,4 point à la croissance contre +0,3 annoncé dans la première estimation.

edy/lum/cb/hba