DIVERTISSEMENT
23/09/2015 04:20 EDT

En solo: Fanny Bloom prépare une «mise en scène» musicale (ENTREVUE)

Jean-François Cyr

Fanny Bloom travaille présentement à un spectacle solo qui se situera à mi-chemin entre le concert et la performance théâtrale.

Toujours au stade embryonnaire, le projet n’a pas encore complètement pris forme dans la tête de la blonde auteure-compositrice, qui se garde bien de révéler trop de détails sur son idée. On sait seulement que Fanny fera à nouveau équipe avec Jean-Simon Traversy pour concrétiser ce rêve. Les deux créateurs ont collaboré à la pièce Constellations, que Jean-Simon mettait en scène et que Fanny interprétait, en plus de signer la trame sonore, au Théâtre La Licorne, en début d’année.

Fanny Bloom consent seulement à révéler que cette prochaine œuvre ne sera «pas plate du tout».

«Je vais essayer que ça ne soit pas seulement piano-voix, a spécifié la jeune femme. J’ai demandé à Jean-Simon Traversy de travailler avec moi, parce qu’il a un point de vue de mise en scène vraiment fascinant. Je trouvais intéressant d’aller chercher quelqu’un en théâtre pour faire une mise en scène musicale.»

«J’ai une petite idée de ce à quoi ça ressemblera, mais on n’a pas fait de gros tests encore, a continué Fanny. Tout ce que je sais, c’est que je veux que ça soit monté comme une histoire…»

Ce sera la première fois que l’artiste partira seule en tournée.

«Je suis rendue là. J’ai envie de ça. J’ai envie de m’assumer, de voir ce que je vaux, seule au piano, devant un public.»

Fanny Bloom aspire à présenter ce nouveau spectacle au printemps ou l’été prochain.

Deux fois nommée à l’ADISQ

Par ailleurs, Fanny Bloom était heureuse d’apprendre, mardi, que l’ADISQ lui avait octroyé deux nominations en vue de son 37e gala. Grâce à son deuxième album, PAN, paru il y a exactement un an ces jours-ci, Bloom est citée dans les catégories Auteur ou compositeur de l’année (avec son complice Étienne Dupuis-Cloutier) et Réalisateur de disque de l’année (pour Étienne Dupuis-Cloutier).

«Je ne m’attendais pas à ça, a déclaré la chanteuse, quelques minutes après avoir appris ces bonnes nouvelles. C’est une grande surprise, surtout dans la catégorie Auteur ou compositeur. Je dois dire que j’en suis enchantée. C’est une catégorie que je trouve flatteuse, qui met l’accent sur les détails, la confection, la dentelle. C’est l’essence de ce qu’on fait. C’est vraiment le fun.»

Fanny affirme ne pas bouder son plaisir et ne fait pas la fine bouche devant l’institution que représente l’ADISQ. Bien au contraire.

«Comme n’importe qui, on aime que notre travail soit reconnu. J’aime ce gala parce que c’est une rencontre où tout le monde se voit. On est en tournée toute l’année, mais on a des amis dans la musique, et à l’ADISQ, tout le monde est là en même temps. C’est le party!», s’est enthousiasmée Fanny Bloom.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST