NOUVELLES
23/09/2015 15:33 EDT | Actualisé 23/09/2016 01:12 EDT

Bolivie : le gouvernement veut bannir les salières des restaurants

Le vice-ministre bolivien des Droits des consommateurs, Guillermo Mendoza, a proposé de bannir les salières des tables des restaurants afin de lutter contre l'hypertension qui touche un tiers de la population de la Bolivie.

"Il faut éliminer le sel des tables", a déclaré M. Mendoza mardi lors de sa prise de fonctions. Il a également annoncé à cette occasion qu'il demanderait aux restaurants d'indiquer aux clients la teneur en sodium de leurs plats.

"Nous lançons un premier projet pour inciter tous les restaurants à mettre sur leurs cartes (...) les teneurs en sel, sucre, et si (les plats) peuvent donner du cholestérol et combien", a-t-il ajouté.

Selon le dernier rapport de la Fondation interaméricaine du coeur (privée), chaque Bolivien consomme sept grammes de sel par jour, au-dessus des cinq grammes maximum recommandés par l'Organisation panaméricaine de la Santé.

La Société bolivienne de cardiologie a récemment indiqué que l'hypertension artérielle, provoquée essentiellement par l'abus de sel, touchait un Bolivien sur trois dans ce pays pauvre de 10 millions d'habitants.

L'hypertension est un facteur aggravant pour les maladies cardiovasculaires et les accidents cardiaques et cérébraux.

Cette mesure s'inspire d'initiatives similaires menées ailleurs en Amérique latine, comme en Uruguay et au Mexique.

jac/rb/mav/ep/hdz/ka/gkg