NOUVELLES
23/09/2015 07:53 EDT | Actualisé 23/09/2016 01:12 EDT

Archéologie : Genève va rendre un précieux sarcophage romain à la Turquie

Le Ministère public du canton de Genève a décidé de rendre à la Turquie un précieux sarcophage romain, considéré comme une oeuvre archéologique majeure, selon un communiqué publié mercredi par le Ministère public du canton de Genève.

Cette décision, indique le Ministère public, n'est pas définitive, car elle est susceptible de faire l'objet d'un appel dans les 10 jours.

Ce sarcophage, placé sous sequestre aux Ports Francs de Genève, représente les 12 travaux d'Hercule.

Le sarcophage avait été saisi en décembre 2010 par l'Administration fédérale des douanes suite à un contrôle d'inventaire dans des locaux loués aux Ports Francs de Genève par une société spécialisée dans le commerce des objets d'art.

Selon la presse suisse, il s'agit de la société Innana Art Services SA.

Le sarcophage figurait dans l'inventaire de la société Phoenix Ancien Art, aux mains des marchands d'art antique, les frères d'origine libanaise Hicham et Ali Aboutaam, qui s'occupent également de leurs 2 prestigieuses galeries d'art à Genève et New York.

En 2010, Ali Aboutaam avait tenté de vendre ce sarcophage au milliardaire Jean-Claude Gandur, collectionneur et grand mécène genevois.

M. Gandur a refusé cette acquisition, se méfiant de l'origine de cette pièce rarissime, car il n'y aurait q'une vingtaine de sarcophages comparables dans le monde.

L'avocat de M. Ali Aboutaam a toujours fait valoir que son client agissait en tant qu'intermédiaire pour une tierce personne, dont il refuse de dévoiler l'identité.

mnb/ros