NOUVELLES
20/09/2015 11:32 EDT | Actualisé 20/09/2015 11:32 EDT

Enfants au Nigéria: l'UNICEF lance un cri d'alarme pour obtenir des dons

Small and large piggy bank
Dave Bradley Photography via Getty Images
Small and large piggy bank

MONTRÉAL - L'attention internationale étant tournée vers les migrants syriens, les ravages du groupe armé Boko Haram au Nigéria et dans les pays voisins passent au second plan, et l'UNICEF lance un cri d'alarme.

Les attaques répétées des extrémistes de Boko Haram ont forcé depuis cinq mois environ 500 000 enfants à fuir leur domicile. Au Nigéria et dans les pays limitrophes, on estime que plus de 1,4 million d'enfants sont itinérants.

L'UNICEF tente de leur venir en aide, mais elle ne dispose que du tiers de la somme de 50 millions $ dont elle aurait besoin.

Depuis le début de l'année, plus de 315 000 enfants réfugiés ont été vaccinés contre la rougeole. Environ 65 000 ont été traités contre la malnutrition aiguë sévère. Quelque 65 000 autres ont par ailleurs eu accès à une forme d'éducation ou d'apprentissage grâce à la distribution de matériel scolaire.

Mais, en raison d'un manque de fonds, des milliers d'enfants ne peuvent être secourus adéquatement. Plusieurs en mourront.

L'UNICEF lance un appel à l'aide et sollicite les dons de la population.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Lutte contre la polio: des images des campagnes de vaccination de l'Unicef Voyez les images