DIVERTISSEMENT
19/09/2015 06:48 EDT | Actualisé 19/09/2015 06:58 EDT

Prix Gémeaux : «Nouvelle adresse», «19-2» et «Apocalypse» remportent la première manche

Courtoisie Radio-Canada

Les célébrations des 30e Prix Gémeaux ont commencé vendredi, avec la tenue, à l’Hôtel Hyatt Regency Montréal, de la Soirée des artisans et du documentaire, où sont récompensés les artisans, techniciens et documentaristes de notre télévision.

Les 35 trophées décernés lors de la cérémonie non télévisée, animée par Alex Perron, ont été répartis assez habilement entre plusieurs productions, mais Nouvelle adresse, 19-2 et Apocalypse, la 1re Guerre mondiale ont particulièrement tiré leur épingle du jeu et ont été les titres les plus primés.

La série documentaire Apocalypse, la 1re Guerre mondiale, présentée à TV5 au printemps dernier, a été la grande gagnante de la soirée, en raflant quatre statuettes : celles de la Meilleure série documentaire : société, du Meilleur scénario : documentaire (Isabelle Clarke et Daniel Costelle), de la Meilleure recherche : affaires publiques, documentaire toutes catégories (Valérie Combard et Elizabeth Klinck) et du Meilleur son : magazine, affaires publiques, documentaire toutes catégories (Gilbert Courtois, Louis Gignac, Christian Rivest).

Nouvelle adresse et 19-2 sont ensuite arrivées nez à nez avec trois trophées chacune. Nouvelle adresse a reçu les honneurs dans les catégories de la Meilleure création de costumes : toutes catégories (Odette Gadoury), des Meilleurs maquillages et coiffures : toutes catégories (Johanne Gravel et Johanne Paiement) et de la Meilleure direction photographique : fiction (Richard Ciupka). Voilà qui augure bien pour la série de l’auteur Richard Blaimert, qui partait déjà favorite dans cette course aux Gémeaux 2015 avec ses 17 nominations.

«C’est agréable, mais il faut tellement se détacher de ça, a observé Richard Blaimert. Ce soir, je suis content, on a du plaisir, mais on ne peut pas baser notre travail, notre carrière là-dessus. Car, la soirée où on perd, c’est dur. Mais quand ça arrive, c’est un cadeau. Ce soir, on en a eu trois, et il y en a deux qu’on n’a pas eus (rires). Mais il faut passer à autre chose.»

Direction de casting reconnue

Du côté de 19-2, les hommages ont été récoltés au niveau du Meilleur thème musical : toutes catégories (Nicolas Maranda), du Meilleur montage : fiction (Valérie Héroux) et de la Meilleure distribution artistique (casting) : fiction (Nathalie Boutrie, Pierre Pageau et Marie-Jan Seille). Fait étonnant, c’était la première fois qu’on reconnaissait les directeurs de casting aux Prix Gémeaux, le métier n’y ayant jamais été évoqué dans le passé.

«C’est une question à trois mille dollars, a hasardé Pierre Pageau. Ça faisait plusieurs années qu’on parlait avec les gens de l’Académie (du cinéma et de la télévision) pour que cette catégorie existe. Parce qu’ailleurs, elle est toujours là, aux Emmy, dans plusieurs galas aux États-Unis. Cette année, pour le 30e anniversaire, un comité s’est réuni, a étudié la cause et a admis ce prix.»

«C’est très, très émouvant, a renchéri Nathalie Boutrie. On a enfin l’impression de faire partie de la bande, d’être avec tout le monde, d’être reconnus comme des techniciens de la chaîne. S’il n’y a pas de directeurs de casting, il n’y a pas de productions en télévision. Nous existons depuis toujours, mais on travaille beaucoup dans l’ombre, et ce prix permet de montrer au grand jour que c’est un véritable travail, que notre présence est importante.»

Deux distinctions sont allées à Enquête (Meilleure émission ou série d’affaires publiques et Meilleure réalisation : affaires publiques), à Rachel, la star aux pieds nus (Meilleure réalisation : documentaire unique et Meilleure émission ou série documentaire : biographie ou portrait) et à Miron, un homme revenu d’en dehors du monde (Meilleure émission ou série documentaire : arts et culture et Meilleur montage : affaires publiques, documentaire – émission).

Et de un pour Unité 9

Maintenant que la paix est revenue sous le ciel des Gémeaux, TVA et Aetios inscrivent désormais leurs créations au concours et le résultat en a été heureux vendredi : le Gala Artis a été gratifié des lauriers sous la bannière des Meilleurs décors : toutes catégories variétés, magazines, affaires publiques et sports, tandis qu’Unité 9 est repartie avec la mention du Meilleur son : fiction. On a hâte de voir jusqu’à quel point Unité 9 se démarquera aux galas de dimanche, le téléroman de Danielle Trottier n’ayant jamais pu être cité aux Gémeaux auparavant.

Parmi les autres vainqueurs, on retrouve Infoman 2014 (Meilleure recherche : talk-show et magazine), Les beaux malaises (Meilleur décor : fiction), Bye Bye 2014 (Meilleur son : humour, variétés toutes catégories), Le berceau des anges (Meilleure musique originale : fiction), Dis-moi tout (Meilleure recherche : jeunesse), En direct de l’univers – Spécial Jour de l’an 2014 (Meilleure direction photographique ou éclairage : humour, variétés toutes catégories), Les gars des vues (Meilleur montage : humour, variétés toutes catégories), OuiSurf II – en Afrique (Meilleur montage : magazine), 21 jours – Soins palliatifs (Meilleur montage : affaires publiques, documentaire, série), Formule Diaz (Meilleur habillage graphique : toutes catégories) et Découverte – Lac Mégantic : Rapport du BST (Meilleur reportage).

Les parodies d’Alex

À l’animation de cette première de trois remises de prix, Alex Perron a effectué un travail admirable, en réussissant à capter l’intérêt d’une salle qui n’avait pas toujours envie d’être silencieuse.

«On sait que les gens sont en train de manger et, souvent, ils ont travaillé ensemble et ne se sont pas revus dans la dernière année, a philosophé Alex Perron, à la fin de l’événement. Ils sont contents de se revoir, et nous, on est là pour les célébrer, alors c’est correct. Si eux sont contents, tant mieux!»

L’humoriste s’est néanmoins éclaté dans des vignettes préenregistrées, parodiant quelques émissions et personnages marquants du petit écran québécois des trois dernières décennies. Alex s’est déguisé en Janette Bertrand dans un pastiche de Parler pour parler, où (la vraie) Diane Jules avait revêtu ses habits de Violette, a imité Sonia Benezra, a donné la réplique à Pierre Lebeau dans un sketch inspiré d’Un gars, une fille et s’est inséré dans une photo d’Entre chien et loup. Même Paul Sarrasin (ex VJ de MusiquePlus), Bibi (de Bibi et Geneviève), Madame Bourette (d’À plein temps) et les femmes des Dames de cœur ont fait des apparitions.

«Isabelle Gauthier, la scripte du gala, et moi, on est tous les deux des enfants des années 80. Alors, on s’est payé une traite! On a été privilégiés, des comédiens ont accepté de reprendre leur rôle pour nous», s’est amusé celui qui dit avoir éprouvé un coup de cœur, dans la dernière année, pour Nouvelle adresse, Au secours de Béatrice et le premier épisode de Boomerang, la semaine dernière.

Télé et web

Les festivités des 30es Prix Gémeaux se poursuivront toute la fin de semaine. Dimanche, à compter de 15h, Anaïs Favron pilotera l’Avant-première, qui sera diffusée en direct sur le web, au www.ici.radio-Canada.ca/gemeaux.

À 19h30, à Radio-Canada, Claudine Prévost et Herby Moreau s’empareront des ondes pour interroger les artistes sur le tapis rouge, après quoi, à 20h, le duo Véronique Cloutier – Éric Salvail s’amènera pour le grand gala. Quand la fête sera terminée, les téléspectateurs pourront syntoniser ARTV pour voir et entendre les réactions de quelques lauréats, interviewés à nouveau par Claudine et Herby.

D’ici là, sur le site web de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision, quatre capsules-souvenirs donnent la parole à des personnalités adorées du public, qui détaillent leur amour pour leurs émissions préférées depuis 30 ans, notamment en termes de séries dramatiques, humoristiques et jeunesses. En plus de Véronique Cloutier et Éric Salvail, Geneviève Borne, Marie-France Bazzo, Sébastien Diaz, Christiane Pasquier, Michel Charette, Janette Bertrand, Micheline Lanctôt, Élyse Marquis et Étienne Boulay, pour ne nommer que ceux-là, y donnent tous leurs avis.

LIRE AUSSI:

»30e Gala des prix Gémeaux: c'est le début d'un temps nouveau

»Gala Gémeaux 2015: comment les stars choisissent-elles leurs robes?

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Le tapis rouge du 29e Prix Gémeaux Voyez les images