Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Plus de 250 maisons ravagées dans les incendies de forêt en Californie

MIDDLETOWN, Calif. — Un incendie de forêt dans la Sierra Nevada, en Californie, a ravagé plus de 500 maisons au total, ont annoncé samedi les autorités de l'État.

Le département californien de la Foresterie et de la Protection contre les incendies (CAL FIRE) a précisé que 250 résidences supplémentaires avaient été incendiées, portant le nombre total à 503.

Le porte-parole Mike Mohler a toutefois indiqué que les pompiers avaient accompli des progrès dans la région et que les équipes d'inspection des dommages avaient pu avoir accès aux zones affectées.

Le CAL FIRE avait affirmé que 252 maisons avaient été détruites en date de vendredi soir par le brasier qui s'étend dans les comtés d'Amador et de Calaveras.

Le département a fait état de deux morts. Les victimes avaient refusé d'évacuer leur résidence, selon la porte-parole Lynnette Round.

Cet incendie est maîtrisé à 65 pour cent.

Un autre brasier dans le comté de Lake, à environ 275 kilomètres au nord-ouest, a causé la mort de trois personnes, a ravagé près de 600 maisons et a brûlé des centaines d'autres structures.

La remontée des températures des prochains jours fait craindre à certains une progression des deux incendies au nord de l'État. Des températures de 35 degrés Celcius sont prévues pendant la fin de semaine et le mercure devrait grimper encore dans les prochains jours.

«On a des températures hautes, de forts vents qui pourraient remuer les cendres et les braises. Nous devons faire du nettoyage pour s'assurer que le feu s'éteigne (pour de bon)», a expliqué le chef de bataillon Scott Mclean, du CAL FIRE.

Samedi matin, l'incendie au comté de Lake avait une superficie de 300 kilomètres carrés et était maîtrisé à 48 pour cent.

The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.