Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Marcus Stroman brille sur la butte et les Blue Jays battent les Red Sox 6-1

TORONTO — À son premier départ à domicile en 2015 après s'être remis d'une opération à un genou, Marcus Stroman a bien fait pendant sept manches et les Blue Jays de Toronto ont vaincu les Red Sox de Boston 6-1, vendredi.

L'offensive des Blue Jays s'est chargé du reste.

Les Blue Jays ont inscrit au moins six points pour une 66e fois cette saison, un sommet dans les Ligues majeures. Ils ont gagné leurs 26 derniers matchs quand ils marquent au moins cinq points.

Justin Smoak a produit deux points afin de franchir le plateau des 50 cette saison.

Stroman (2-0) a aussi été appuyé par sa défensive, qui a réussi deux doubles jeux et qui a retiré un coureur en tentative de vol. Josh Donaldson, Ryan Goins et Smoak ont également réussi des jeux spectaculaires.

Les Blue Jays (85-62) se retrouvent 23 matchs au-dessus de la barre des ,500. C'est la première fois qu'ils atteignent ce chiffre depuis le dernier jour de la saison 1993 (95-67), quand ils étaient 28 matchs au-dessus de ,500.

Les Jays ont une fiche de 32-10 depuis le 2 août et ils ont dominé leurs adversaires 256-144 au chapitre des points marqués au cours de cette séquence.

Stroman a effectué 96 tirs, dont 69 pour des prises. Il a accordé un point, six coups sûrs et un but sur balles et a retiré trois frappeurs sur des prises. Après avoir été opéré à un genou en mars, il a effectué un retour au jeu le 12 septembre face aux Yankees, à New York. Il avait alors accordé trois points et quatre coups sûrs en cinq manches.

Le partant des Red Sox Rick Porcello (8-13) a concédé cinq points mérités et huit coups sûrs en six manches. Il a un dossier en carrière de 1-5 au Rogers Centre.

Neil Davidson, La Presse Canadienne

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.