VIDEO
19/09/2015 08:15 EDT | Actualisé 19/09/2015 08:27 EDT

Des lapins prennent d'assaut la ville de Langley

Cela peut sembler être l’infestation la plus mignonne qui soit, mais pour la ville de Langley, à Washington, c’est un sérieux problème.

Située sur l'île de Whidbey, Langley a été envahie par d'innombrables lapins, rapporte King 5, une chaîne d’informations de Seattle.

«Il y a des excréments partout et ces petites bêtes peuvent transporter et transmettre des maladies», explique à la station Brian Miller, directeur des installations du district scolaire South Whidbey. Il ajoute que ces mammifères aux longues oreilles ont récemment creusé des trous sur le terrain de football de l’école secondaire. Un délit qui a coûté 80 000 dollars au district.

La ville a des lapins en profusion sur son territoire depuis plusieurs années. Le site officiel de l’île attribut leur prolifération à l’évasion de plusieurs lapins domestiques d’une foire, en 2001.

L’incident du terrain de football a incité les autorités du district, en août dernier, à déclarer que les lapins sont un danger pour la sécurité. Durant cette même période, des jardiniers locaux ont déploré l’impossibilité de faire pousser des plantes puisque les lapins dévorent ce qui se trouve sur leur passage. Un résident a même raconté à King 5 que 100 lapins sont nés sur son terrain seulement l’an dernier.

Comment les habitants et les autorités viendront-ils à bout de cette fâcheuse situation? Aucune solution n’est pour le moment définitive. Si certains proposaient de faire euthanasier les bêtes, la réaction négative des citoyens et le coût d’une telle opération a permis d’écarter l’idée. Des faucons, ennemis des lapins, seront peut-être utilisés pour rétablir l'équilibre de l'écosystème.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post États-Unis a été traduit de l’anglais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Galerie photo 20 lapins de Pâques absolument terrifiants Voyez les images