Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Facile pour les Carabins et le Rouge et Or

Les Carabins de l'Université de Montréal ont inscrit 18 points au premier quart en route vers une victoire convaincante de 32 à 13, samedi, contre le Vert et Or de l'Université de Sherbrooke.

Le quart Gabriel Cousineau a de nouveau utilisé avec succès son receveur de passes, Louis-Mathieu Normandin.

Les deux larrons ont uni leurs efforts pour réussir trois touchés au profit des carabins, auteurs d'une deuxième victoire d'affilée.

Le long jeu leur a bien souri avec des réussites sur 38 et 58 verges.

Normandin a accepté cinq passes de Cousineau au cours du match pour des gains totaux de 125 verges.

« J'aime marquer des touchés ici. Je me sens chez moi et j'adore l'ambiance », a déclaré le numéro 88 qui a grandi à quelques coins de rue du CEPSUM.

« Notre ligne à l'attaque a permis à Gabriel de prendre son temps et il a bien lancé le ballon. Nous savions que ce serait un match très physique et qu'il fallait bien exécuter le plan de match », a complété le receveur recrue.

« Pour nous, les revirements réussis dans ce match ont été énormes parce que nous avons été en mesure de les convertir en points, a dit l'entraîneur-chef des Carabins, Danny Maciocia. Je crois que notre défense a réussi à s'imposer physiquement, à être rapide et couvrir beaucoup de terrain. »

Le quart Gabriel Cousineau a complété 24 de ses 34 tentatives de passe pour des gains de 299 verges. Il a cependant été victime de trois interceptions.

Son opposant Jérémi Roch a réussi 18 de ses 32 tentatives de passe pour des gains de 261 verges. Il a aussi lancé une interception dans les mains de Maïko Zepeda.

« Notre plan de match a fonctionné à merveille, a dit le secondeur Alex Cromer-Émond, meneur chez les Carabins avec un total de sept plaqués. Nous avons été en mesure de mettre de la pression sur leur quart et de neutraliser la pierre angulaire de leur équipe. »

Trois en trois

Le Rouge et Or de l'Université Laval n'a pas fait de quartier chez les Gaiters. L'équipe de Glen Constantin a écrasé Bishop par le pointage de 44 à 2 pour sa troisième victoire en autant de matchs cette saison.

Des touchés de Christophe Amoah, à la conclusion d'une course de 16 verges, et d'Antony Dufour, sur un retour de botté de 57 verges, ont décoïncé le score au deuxième quart et permis au Rouge et Or de prendre son envol.

AU troisième quart, c'est le quart Marc-A. Langevin (en remplacement à Hugo Richard) qui a joué les artificiers avec des passes de touché à Maxime Boutin (69 verges) et Tyrone Pierre (51 verges).

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.