Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Deux victoires pour Charles Hamelin et Marianne St-Gelais pour débuter la saison

MONTRÉAL — Charles Hamelin et Marianne St-Gelais ont débuté du bon pied leur saison 2015-16 en remportant les premières épreuves du 500 mètres et du 1500 mètres, vendredi, lors de la journée inaugurale des Sélections des Coupes du monde d'automne.

Au 1500 mètres féminin, St-Gelais, de Saint-Félicien, l'a emporté devant Valérie Maltais, de La Baie, et Kim Boutin, de Sherbrooke.

Troisième avec un tour et demi à faire à la suite d'un accrochage, St-Gelais a démontré sa puissance en venant de l'arrière et en dépassant en sortie de virage Boutin et Maltais qui étaient alors aux commandes.

Puis au 500 mètres, St-Gelais a signé sa deuxième victoire de la journée en s'imposant devant Boutin et Kasandra Bradette, de Saint-Félicien.

Du côté masculin, Hamelin, de Sainte-Julie, a imité son amie de coeur.

Au 1500 mètres, le quadruple médaillé olympique a devancé Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, et Patrick Duffy d'Oakville pour filer vers la victoire.

Puis, au 500 mètres, Hamelin a profité d'une chute de Girard avec deux tours à faire pour l'emporter, suivi d'Olivier Jean, de Lachenaie, et Charle Cournoyer.

Les compétitions se poursuivent samedi avec la présentation des épreuves du 1000 mètres et de la deuxième du 1500 mètres de la fin de semaine.

Les 32 patineurs (16 hommes et 16 femmes) participant aux Sélections des Coupes du monde d'automne visent une qualification au sein de l'équipe nationale qui représentera le pays lors des quatre premières Coupes du monde de la saison 2015-16, incluant les deux premières à Montréal (30 octobre au 1er novembre) puis à Toronto (6 au 8 novembre).

Le Canada enverra un total de six hommes et six femmes à ces Coupes du monde. Les trois premiers patineurs au classement cumulatif selon les points accumulés dans leurs deux meilleures distances se qualifieront automatiquement pour les Coupes du monde. Les trois autres positions par sexe seront des choix discrétionnaires.

La Presse Canadienne

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.