Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Charles Hudon veut sa place

Comme c'est l'habitude au camp d'entraînement du Canadien, les jeunes vont tout faire pour forcer la main de l'état-major.

Un texte de Diane Sauvé

Il y a déjà trop de joueurs de centre au sein du club mais Charles Hudon préfère penser au meilleur scénario.

« Mon but ultime c'est d'être avec le grand club dès le premier jour de la saison, explique le joueur de 21 ans. Je veux être prêt. Ils savent que je peux jouer à l'aile, ils savent que je peux jouer au centre. »

Chose certaine, il connaît un bon début de camp chez les pros après une excellente tenue au camp des recrues.

Au centre de Sven Andriguetto et de Devante Smith-Pelly pour un deuxième match intraéquipe, Hudon a reçu une bonne note de l'entraîneur-chef samedi.

« À date, j'aime beaucoup ce que je vois de Charles. J'aime ses habiletés (comme celle d'Andriguettho). J'aime beaucoup sa rapidité; il travaille fort.

C'est un petit gars qui a une belle attitude. On va laisser le camp aller et on prendra une décision en temps et lieu. »

Charles Hudon estime lui-même avoir mûri; il se trouve plus rapide et est définitivement plus gros. Il fait maintenant osciller le pèse-personne à 195 livres sur sa petite charpente de 5 pieds 9 pouces.

Celui qui a récolté 57 points en 2014-15 à sa première saison professionnelle à Hamilton a pris conseil de Marc Bergevin avant l'été. Celui d'aller plus souvent au gymnase que sur la glace.

S'il arrive à maintenir le rythme jusqu'ici à Brossard, c'est grâce au camp des recrues, estime-t-il. En soulignant la chance d'être entraîné avec des joueurs d'expérience comme Pascal Dupuis, Jonathan Bernier et Dainius Zubrus.

Mais c'est son retour dans les mineures l'an dernier qui lui a été le plus salutaire pour sa progression selon le joueur d'Alma.

« C'est sûr que ça a été difficile de le prendre sur le coup . Mais je me suis ressaisi sur la patinoire et à l'extérieur. Des gars comme Nathan Beaulieu et Jarred Tinordi m'ont aidé quand ils ont été rétrogradés. Je suis arrivé prêt au camp des recrues. »

Pour Michel Therrien, la progression est normale chez ces jeunes.

« Charles a progressé beaucoup. Il y a la confiance, les jeunes se sentent plus forts physiquement. Leurs barbes sont plus fortes (rires). Il y en a, dans certains cas, qui deviennent papas. »

Car il faut savoir que Charles Hudon est papa depuis quelques semaines de la petite Lyah-Hope.

Therrien refuse bien sûr de se compromettre quand il parle de ses espoirs. Et il a refusé d'ailleurs d'accorder tout de suite le poste de gardien substitut à Dustin Tokarski.

« On va laisser les performances au camp d'entraînement dicter les choses. »

Le Canadien disputera un autre match intraéquipe dimanche. Cette fois ce sera au Centre Bell à 13 heures. Le match comptera trois périodes de 15 minutes.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.