Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Bills et Patriots à la recherche d'un deuxième gain en autant de matches

ORCHARD PARK, N.Y. — Les Bills (1-0) étaient en route vers un gain face aux Colts, pour amorcer la saison, et déjà les partisans réclamaient leurs prochains rivaux, les Patriots (1-0).

«On veut Brady», ont fait savoir les amateurs pendant la victoire de 27-14 des Bills, le week-end dernier.

On n'a jamais déroulé le tapis rouge pour Brady à Buffalo et encore moins depuis 2012, quand il a dit que les hôtels de la ville n'étaient «pas les plus beaux endroits au monde».

Sa fiche contre les Bills est de 23-3, mais ces derniers ont bonifié leur attaque et gardé à peu de choses près leur défense intacte, une brigade redoutable. Ils ont de plus un nouvel entraîneur qui en mène large, Rex Ryan, qui a eu un peu de succès pour contenir Brady dans ses fonctions précédentes, avec les Jets.

«Ce sera un bon test pour voir où nous en sommes du côté de la défense», a dit Ryan.

Face aux Colts, la défense des Bills a mérité deux sacs et autant d'interceptions, n'accordant pas de points avant la dernière minute du troisième quart.

Brady a amorcé sa campagne avec 288 verges de passes dont quatre pour des touchés, incluant les trois de Rob Gronkowski, un ailier rapproché.

Aux commandes des Jets, Ryan a vu ses protégés perdre trois fois sur quatre contre Brady, mais celui-ci a été limité à une moyenne de 214 verges de passes en moyenne, avec au total cinq passes de touché et deux interceptions.

Les Bills vont jouer à Miami dans la semaine trois, tandis que les Patriots seront à domicile contre les Jaguars.

John Wawrow, The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.